larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Vaud

Parc éolien du Mollendruz: feu vert définitif

Apr
Image: sda

12 éoliennes vont pousser sur les crêtes du Jura vaudois

Le parc éolien du Mollendruz (VD) verra bel et bien le jour. Le Tribunal fédéral vient de rejeter les derniers recours. Début des travaux: 2025.
22.11.2022, 12:1022.11.2022, 12:41
Plus de «Suisse»

Le parc éolien du Mollendruz (VD) franchit une nouvelle étape: le Tribunal fédéral a rejeté tous les recours dirigés contre le plan d'affectation. Les opérations en vue du dépôt de la demande de permis de construire peuvent maintenant démarrer.

L'emplacement des éoliennes.
L'emplacement des éoliennes.image: énergie naturelle

Dans un communiqué, Energie naturelle du Mollendruz SA (ENM), le promoteur du projet, annonce la décision du Tribunal fédéral. Ce dernier confirme ainsi la décision rendue par le Tribunal administratif du canton de Vaud en juin 2020. Sa décision permettra à ENM de déposer sa demande de permis de construire à la mi-2023. Les travaux devraient démarrer en 2025 pour une mise en service en 2027.

ENM prévoit d'édifier 12 éoliennes sur les crêtes du Jura, entre le col du Mollendruz au sud-ouest et le pâturage du Chalet Devant au nord-est. Totalisant une puissance de 50 mégawatts, le parc devrait générer quelque 100 à 112 millions de kilowattheures par an, soit la consommation de 100 000 personnes. Le coût est évalué à 90 millions de francs environ.

ENM est contrôlée à 50% par les Services électriques de la ville de Zurich (EWZ) et par les communes de Juriens, La Praz, Mont-la-Ville et Yverdon à 10% chacune. (sda/ats)

Un supporter équatorien se fait recarder par un Qatari
Video: watson
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Migros, Coop et les paysans veulent vous taxer pour vos courses en France
Le Conseil fédéral veut endiguer le tourisme d'achat en imposant la TVA dès 150 francs, contre 300 aujourd'hui. Une mesure qui ne suffit pas pour les détaillants et l'Union suisse des paysans, qui veulent faire davantage payer le tourisme d'achat. Monsieur Prix s'y oppose et voici pourquoi.

Toutes personnes qui font leurs courses de l'autre côté de la frontière suisse pourraient passer davantage à la caisse à l'avenir. En effet, tant les détaillants que l'Union des paysans font pression pour que la franchise valeur soit abaissée. Ils souhaitent que les touristes paient désormais la TVA dès 50 francs par personne et par jour. Une valeur bien plus basse que les 300 francs imposés aujourd'hui.

L’article