DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

Le consentement, c'est quoi? Définition et conseils avec Romy, sexologue

En Suisse, pénalement, il n’y a viol que s'il y a contrainte. Mais où est la notion de consentement dans tout ça? Et d’ailleurs, c’est quoi le consentement? La sexologue, psychologue et chroniqueuse Romy Siegrist nous explique tout.
19.08.2021, 13:1022.08.2021, 09:05
Suivez-moi

Le consentement, on en parle beaucoup, mais sans trop savoir de quoi il s'agit. Le consentement est au coeur des discussions de la révision du droit pénal actuellement discutée à Berne. Il s'agit de redéfinir la notion de viol.

En Suisse, il faut savoir que le droit pénal actuel exige l’exercice d’une contrainte de l’agresseur sur la victime. Le simple fait d’agir contre la volonté d’une personne ne suffit pas, et la notion de consentement n'est jamais abordée.

Sexologue, psychologue et chroniqueuse, membre du collectif DécadréE, une association qui sensibilise les médias, à l'égalité, Romy Siegrist nous explique ce qu'est le consentement.👇

Vidéo: watson

Réduire la peine d’un violeur parce que la victime aurait eu un comportement «provocateur»? C’est en tout cas ce qu’a décidé la Cour d'appel de Bâle début août. Cette décision a enflammé les réseaux sociaux et a relancé le débat sur la définition du viol.

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«Session des Femmes», première étape: on y était!

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Chasse en Valais: près de 5000 animaux abattus en deux semaines
Le plan de régulation de la faune en Valais vient d'être rendu public. Les chasseurs valaisans n'ont pas raté leur cible.

Les objectifs 2022 pour la chasse haute en Valais ont été dépassés dans certaines régions concernant le cerf, ont indiqué mercredi les autorités. La part de chamois et de chevreuils mis à mort se situe elle dans la fourchette planifiée.

L’article