DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

Un cygne genevois se fait embarquer par la police

Scène cocasse près de la gare Cornavin à Genève. Un volatile aquatique avait décidé de se poser sur un bus et il a bloqué la circulation.
29.04.2022, 18:0629.04.2022, 18:56
Team watson
Team watson
Suivez-moi

La circulation a été perturbée vendredi après-midi, au centre de Genève, à proximité de la gare Cornavin. Un cygne a eu la bonne idée de se poser tranquillement sur le toit d'un bus qui circulait entre les arrêts Bel-Air et Coutance. De là-haut, il toisait les habitants de la cité de Calvin.

L'installation du noble volatile sur son nouveau perchoir aux alentours de 16 heures a contraint les forces de l'ordre – pompiers et police – à intervenir, comme on peut le constater sur la vidéo.

Selon un témoin, l'animal aurait sauté du véhicule – plutôt que volé – pour atterrir le ventre sur le bitume, face aux véhicules des autorités: «Il m'a trop fait mal au cœur». Le volatile s'est ensuite dirigé dans la direction de la voiture de police et «a été attrapé par le cou et saisi au corps par un agent». Il a, ensuite, été embarqué. Pour aller où? La police, contactée aux alentours de 17h30, n'avait pas d'infos à ce sujet.

Vidéo: watson

Encore des animaux étonnants?

Vous aimez les animaux? Par ici

Ce chien sourit tout le temps et fait la joie d'internet

Link zum Artikel

Des animaux comme cadeaux de Noël? La tendance qui inquiète la SPA

Link zum Artikel

Monika ou l'incroyable destin d'une chienne miraculée

Link zum Artikel

Voici le nouveau chiot (trop chou) de Joe Biden

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un virus menace l'agriculture suisse: «nous n'avons pas le droit à l'erreur»
Un nouveau virus menace tomates, poivrons et piments en Suisse. Le Service phytosanitaire fédéral est sur le qui-vive. Explications en 4 points.

Une nouvelle menace pour l'agriculture suisse a fait son apparition: le virus du fruit rugueux brun de la tomate, qui s'attaque également aux piments et aux poivrons. Une livraison de 6000 jeunes plants a dû être entièrement détruite récemment à l'aéroport de Zurich.

L’article