ciel couvert
DE | FR
Suisse
voiture

L'ATE propose les 100 km/h sur les autoroutes suisses

L'ATE propose les 100 km/h sur les autoroutes suisses

Pour l'Association transports et environnement (ATE), le trafic motorisé doit apporter sa contribution aux économies. Son idée? Limiter à 100 km/h la vitesse sur les autoroutes de Suisse.
27.09.2022, 12:2827.09.2022, 18:18
Plus de «Suisse»

Par souci d'économies, l'Association transports et environnement (ATE) propose de limiter à 100 km/h la vitesse sur les autoroutes de Suisse.

Der Ferienreiseverkehr staut sich auf der Autobahn A2 zwischen Goeschenen und Amsteg auf mehreren Kilometern Laenge, am Freitag, 3. Juni 2022, in Wassen. KEYSTONE/Urs Flueeler)
Image: sda

Selon l'organisation, le trafic motorisé doit aussi apporter sa contribution aux économies d'énergie déjà entreprises dans d'autres secteurs.

Une réduction de la vitesse maximale pourrait réduire considérablement les besoins en carburant et aurait un effet immédiat. Les réserves d'huiles minérales, que le Conseil fédéral a complètement libérées vendredi dernier, seraient préservées et la probabilité d'une pénurie diminuerait. Effet bonus: les émissions de CO2 diminueraient. (ats)

Thèmes
La folle course-poursuite entre un camion Amazon et la police
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Le franc fort est une bénédiction» pour ces Suisses
Le franc suisse est trop fort par rapport aux autres devises. Il atteint des niveaux qu'on n'avait plus connus depuis la fin du taux plancher en 2015. L'industrie pleure alors que le marché immobilier se frotte les mains.

La Suisse s'est habituée à ce que son franc fort devienne toujours plus fort. Sans surprise, sa récente réévaluation n'a donc pas fait grand bruit. Rien de nouveau sous le soleil, diront certains. Swissmem, l'association des entreprises technologiques, a toutefois lancé un cri d'alarme:

L’article