dégagé-3°
DE | FR
1
Suisse
Votation

Les Lucernois ne paieront par pour la Garde suisse du Vatican

Les Lucernois ont voté et ça ne va pas plaire au Vatican

Une fondation suisse demandait aux cantons de financer la rénovation de la caserne romaine des gardes suisses. Dimanche, le canton lucernois a balayé l'initiative en raison du supposé porte-monnaie déjà plein du Vatican et de ses nombreux scandales.
25.09.2022, 14:3725.09.2022, 19:17

Le canton de Lucerne ne fera pas don de 400 000 francs pour la construction d'une nouvelle caserne de la Garde suisse au Vatican. Ses citoyens ont balayé dimanche un tel cofinancement. Ils ont donné raison au Parti socialiste (PS) et aux libres-penseurs qui avaient déposé le référendum.

Les Lucernois ont nettement refusé cette enveloppe à 71,48%. La contribution proposée par les autorités était destinée à une nouvelle caserne de la Garde suisse en remplacement de l'ancienne, bâtie au 19e siècle et devenue trop petite. Le taux de participation au scrutin a atteint 55,90%.

Une fondation suisse réunit l'argent permettant de financer la construction. La Confédération lui a déjà assuré une part de 5 millions de francs, de même que le Vatican. Plusieurs cantons font partie des donateurs, sans susciter de polémique pour l'instant, contrairement à Lucerne.

Le «riche» Vatican et ses scandales

Il s'agissait de la première votation populaire en Suisse sur ce projet, due à l'opposition du PS et l'alliance des libres-penseurs. Selon ces derniers, cofinancer un tel projet en faveur du «riche» Vatican est d'autant moins acceptable que le canton a fait des économies touchant sa propre population ces dernières années.

Le PS et l'alliance des libres-penseurs ajoutent que l'Etat fait fausse route en soutenant une communauté religieuse de manière unilatérale. Parmi ses arguments, ils ont aussi souligné les scandales à répétition qui ont secoué le Vatican.

Malgré des liens étroits

Ce contexte semble avoir convaincu les citoyens lucernois de voter non, contre l'avis de leurs autorités. Ces dernières avaient affirmé en vain que la Garde suisse bénéficie à l'image de la Suisse, et qu'elle incarne les valeurs de la sécurité, de la loyauté et de la fiabilité, chères à la Confédération helvétique.

Le projet prévoit la construction d'un nouveau bâtiment remplaçant la vieille caserne de la Garde suisse. Les occupants ont besoin de davantage de place en raison de l'augmentation future de leurs effectifs, de 110 à 135 gardes, et d'un besoin accru d'appartements familiaux pour ces derniers. (ats/mndl)

Copin Comme Cochon: les votations

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Comment la propagande d'Erdogan profite du système suisse
L'avenir politique du président Erdogan est en jeu lors des élections de mai. Son parti, l'AKP, convoite les voix des Turcs vivant à l'étranger. Ces derniers mois, deux amis haut placés du parti d'Erdogan se sont rendus en Suisse...

Deux mille cent vingt-trois kilomètres séparent le palais présidentiel de Recep Tayyip Erdogan à Ankara, la capitale turque, de la Fegistrasse à Spreitenbach, dans petite ville argovienne. Cette adresse anodine, située dans une zone industrielle, est le siège de la section suisse de l'Union des démocrates internationaux (UID). Fin septembre 2022, Ahmet Aydin, député du parti au pouvoir en Turquie, l'Adalet ve kalkınma partisi (AKP), dirigée par Erdogan s'y est exprimé.

L’article