DE | FR

Ivre et armé d'un fusil d'assaut, il sème deux fois la police

Image: KEYSTONE
Un jeune homme de 21 ans, ivre et lourdement armé, s'est livré à une course-poursuite avec la police dans la nuit de samedi à dimanche à Winterthour. Personne n'a été blessé.
09.05.2021, 17:1409.05.2021, 18:29

Les agents ont été alertés vers 3h30 par une connaissance de l'homme, qui craignait que le jeune homme ne retourne le fusil d'assaut contre des tiers ou contre lui-même. Le temps que la police arrive, il avait déjà pris la fuite en voiture.

Les agents ont lancé une chasse à l'homme. Peu de temps après, une patrouille a repéré le jeune recherché dans sa voiture et a tenté de l'arrêter. Cependant, il a pris la fuite à une vitesse excessive et au mépris du code de la route. Les officiers de police ont tiré un coup de feu.

La police a tenté un tir de sommation, mais l'homme a poursuivi à haute vitesse et au mépris des règles de circulation. Après avoir perdu la maîtrise de son véhicule, il a continué à pied.

Après une nouvelle chasse à l'homme, la police a fini par l'arrêter sans qu'il montre de résistance. Elle a saisi le fusil. Le Suisse très alcoolisé a été emmené à l'hôpital pour un contrôle. Il a ensuite été arrêté. (ats)

Le défilé de l'armée russe sur la Place Rouge

1 / 14
Le défilé de l'armée russe sur la Place Rouge
source: sda / maxim shipenkov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le lobby de l'argent freine la lutte contre la mafia en Suisse»
La lutte contre le crime organisé a toujours été difficile en Suisse, déplorent deux spécialistes. Si peu de progrès ont été faits depuis 50 ans, les choses pourraient commencer à bouger.

La journaliste d’investigation Madeleine Rossi était en train de boire un café dans la vieille ville de Lucerne. Un rédacteur en chef d'un média romand s'est alors manifesté. Il lui a demandé son avis sur l’affaire Nespresso, où 500 kilos de cocaïne ont été découverts dans une usine à Romont. En quête d’explications, il était logique que les médias se tournent vers une des grandes spécialistes de la mafia italienne en Suisse.

L’article