DE | FR

Immunisés, ils font le petit pèlerinage vers la Mecque

Muslim pilgrims walk outside the Grand Mosque, during the minor pilgrimage, known as Umrah, marking the holy month of Ramadan, in the Muslim holy city of Mecca, Saudi Arabia, Tuesday, April 13, 2021. During Ramadan, the holiest month in Islamic calendar, Muslims refrain from eating, drinking, smoking and sex from dawn to dusk. (AP Photo/Amr Nabil)

Image: sda

Des fidèles, portant des masques, se sont rendus à la Mecque en Arabie Saoudite. Immunisés contre le Covid-19, ils ont effectué le petit pèlerinage du premier jour du ramadan.



Des pèlerins immunisés contre le Covid-19 ont effectué mardi la omra, le petit pèlerinage de la Mecque en Arabie saoudite, au premier jour du mois de jeûne musulman du ramadan.

Des fidèles portant des masques chirurgicaux sont entrés dans la Grande Mosquée par groupes afin d'effectuer le «tawaf», consistant à faire sept fois le tour de la Kaaba, construction cubique vers laquelle se tournent les musulmans pour prier et qui trône au milieu du patio de la Grande mosquée de La Mecque.

Les officiels avait annoncé début avril que «seules les personnes immunisées» contre le coronavirus seraient autorisées à effectuer la omra, les prières, dès le début du ramadan. Selon le ministère d'Arabie Saoudite, trois catégories de personnes sont considérées comme «immunisées»: celles qui ont reçu deux doses de vaccin, celles qui en ont reçu une depuis au moins 14 jours et les personnes ayant guéri de l'infection.

Ces règles doivent permettre l'accueil pendant le ramadan de 50 000 pèlerins pour la omra et de 100 000 fidèles par jour, rapportent les médias d'Etat. Lors du dernier hajj, fin juillet 2020, seuls une dizaine de milliers de fidèles résidant en Arabie saoudite ont pu effectuer ce rite en raison de la pandémie, contre 2.5 millions de participants venus du monde entier en 2019. (ats)

Pèlerinage à la Mecque, en images

1 / 10
Pèlerinage à la Mecque, en images
source: sda / amr nabil
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Eric Zemmour se prépare à faire péter la présidentielle

Link zum Artikel

Sommet Biden-Poutine, Genève accusée d’oublier la liberté d’expression

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Israël bombarde la bande de Gaza en réponse à des ballons incendiaires

Link zum Artikel

Plus d'articles «Actu»

Eric Zemmour se prépare à faire péter la présidentielle

Link zum Artikel

Sommet Biden-Poutine, Genève accusée d’oublier la liberté d’expression

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Israël bombarde la bande de Gaza en réponse à des ballons incendiaires

Link zum Artikel

Un deuxième ramadan en temps de pandémie

De nombreux pays musulmans entrent, mardi, dans la période du ramadan. La célébration religieuse se fait pour la deuxième année consécutive par temps de pandémie.

Le mois saint de la religion musulmane se déroulera, à partir de mardi ou de mercredi selon les pays, entre restrictions sanitaires et craintes de nouvelles contaminations, notamment sous l'effet de ses traditionnels repas festifs à la fin de la journée de jeûne.

Le jeûne du ramadan est l'un des cinq piliers de l'islam. Durant ce mois, les musulmans doivent notamment s'abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil.

Dans le pays le plus peuplé du monde arabe, l'Egypte (plus de 100 …

Lire l’article
Link zum Artikel