DE | FR

Immunisés, ils font le petit pèlerinage vers la Mecque

Image: sda
Des fidèles, portant des masques, se sont rendus à la Mecque en Arabie Saoudite. Immunisés contre le Covid-19, ils ont effectué le petit pèlerinage du premier jour du ramadan.
14.04.2021, 09:5714.04.2021, 15:42

Des pèlerins immunisés contre le Covid-19 ont effectué mardi la omra, le petit pèlerinage de la Mecque en Arabie saoudite, au premier jour du mois de jeûne musulman du ramadan.

Des fidèles portant des masques chirurgicaux sont entrés dans la Grande Mosquée par groupes afin d'effectuer le «tawaf», consistant à faire sept fois le tour de la Kaaba, construction cubique vers laquelle se tournent les musulmans pour prier et qui trône au milieu du patio de la Grande mosquée de La Mecque.

Les officiels avait annoncé début avril que «seules les personnes immunisées» contre le coronavirus seraient autorisées à effectuer la omra, les prières, dès le début du ramadan. Selon le ministère d'Arabie Saoudite, trois catégories de personnes sont considérées comme «immunisées»: celles qui ont reçu deux doses de vaccin, celles qui en ont reçu une depuis au moins 14 jours et les personnes ayant guéri de l'infection.

Ces règles doivent permettre l'accueil pendant le ramadan de 50 000 pèlerins pour la omra et de 100 000 fidèles par jour, rapportent les médias d'Etat. Lors du dernier hajj, fin juillet 2020, seuls une dizaine de milliers de fidèles résidant en Arabie saoudite ont pu effectuer ce rite en raison de la pandémie, contre 2.5 millions de participants venus du monde entier en 2019. (ats)

Pèlerinage à la Mecque, en images

1 / 10
Pèlerinage à la Mecque, en images
source: sda / amr nabil
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Un dirigeant afghan promet de bonnes nouvelles sur l'éducation des filles
Le ministre de l'Intérieur annonce que l'Afghanistan travaille sur un «mécanisme» qui permettrait la réouverture des établissements secondaires aux écolières.

Le ministre afghan de l'Intérieur Sirajuddin Haqqani, nommé par les talibans, a promis lundi de «très bonnes nouvelles» pour «très bientôt» au sujet d'un retour des filles dans les écoles secondaires en Afghanistan. Il s'exprimait dans une rare interview avec la chaîne américaine CNN International.

L’article