DE | FR

La Suisse est «bien préparée» pour affronter le variant Delta

Image: KEYSTONE
Bien que cette mutation du coronavirus ait provoqué une hausse des cas en Grande-Bretagne et à Moscou, il n'y a pas lieu de s'inquiéter en Suisse. C'est ce qu'affirme le président de la commission pour les vaccinations. Voici pourquoi.
20.06.2021, 09:0822.06.2021, 08:57

Christoph Berger, président de la commission fédérale pour les vaccinations, en est certain: «la Suisse est bien préparée pour affronter le variant Delta du coronavirus, dit aussi indien», a-t-il affirmé dans un entretien diffusé dimanche par la NZZ am Sonntag.

Il est vrai que le variant Delta est plus contagieux que les autres souches, reconnaît-il. Mais la bonne nouvelle, ajoute-t-il, c'est que les personnes vaccinées deux fois avec un vaccin à ARN messager sont protégées à près de 90% contre ce variant.

Les limites du modèle anglais

Si le variant indien alias «Delta» a provoqué une nouvelle hausse des contaminations en Grande-Bretagne, la situation en Suisse est différente, souligne l'infectiologue. Les autorités britanniques ont vacciné le plus rapidement possible beaucoup de personnes avec une dose. C'était probablement la bonne chose à faire à ce moment-là, remarque-t-il. Mais aujourd'hui, poursuit-il, il faut une protection avec deux injections.

L'efficacité des vaccins

Les vaccins de Moderna et de Pfizer, utilisés en Suisse, se sont en outre révélés beaucoup plus efficaces contre le nouveau variant que d'autres vaccins, comme celui d'Astrazeneca, largement utilisé en Grande-Bretagne, explique Berger. (ats/asi)

Le vaccinodrome de Palexpo à Genève

1 / 8
Le vaccinodrome de Palexpo à Genève
source: sda / martial trezzini
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse pourrait bien avoir acheté 17 millions de doses de vaccin pour rien
Alors que le rythme de la vaccination chute et que plusieurs centres ferment leurs portes, la Suisse risque de se retrouver avec des dizaines de millions de doses de trop… qu'elle a déjà payées.

C'est bien connu: le rythme de la vaccination stagne en Suisse. Depuis plusieurs mois. Actuellement, 68,19% de la population est totalement immunisée, alors que la barre des 60% a été atteinte début octobre déjà. Autrement dit, la courbe est quasiment plate, comme c'est bien visible dans le graphique ci-dessous.

L’article