DE | FR
Présidentielle 2022

Anne Hidalgo se lance dans la course à la présidentielle

Image: sda
C'est officiel: Anne Hidalgo a officialisé sa candidature pour l'élection présidentielle de 2022. La maire socialiste de Paris vient s'ajouter à la liste des prétendants d'une gauche divisée.
12.09.2021, 11:2513.09.2021, 09:00

«J'ai décidé d'être candidate à la présidence de la République française», a déclaré dimanche à Rouen Anne Hidalgo, en s'adressant à ses partisans. Elle compte «offrir un avenir à tous nos enfants» et «bâtir une France plus juste».

Cette candidature faisait l'objet d'un faux suspense. Lors d'une conférence de presse à Montpellier mardi, à la question d'un journaliste «Vous avez votre équipe, votre projet. Qu’est-ce qui vous empêche de vous déclarer?», la socialiste a répondu: «Rien du tout».

«Nous ne serons pas seuls»

La maire de Paris, 62 ans, est actuellement créditée de 7 à 9% des intentions de vote au premier tour. Un résultat qui serait largement insuffisant pour se qualifier au second tour.

Malgré cela, un petit groupe de maires de grandes villes ou de présidents de régions la soutient déjà de pied ferme: «Je ne serai pas seule. Nous ne serons pas seuls».

«Nous avons en nous cette connaissance intime de ce qu’est la vie des gens. Nous ne racontons pas d’histoire»
Anne Hidalgo

Le projet de la socialiste s’articule autour de quatre piliers:

  • L'attachement aux valeurs républicaines.
  • La valorisation du travail.
  • La transition écologique.
  • La place de la France au sein de l'Union européenne.

Quoi du côté des autres candidats?

Petit état des lieux des autres candidatures déjà annoncées. À gauche, on retrouve:

  • Jean-Luc Mélenchon pour La France insoumise.
  • Fabien Roussel chez les communistes.
  • Arnaud Montebourg au PS.
  • Nathalie Arthaud pour la Lutte ouvrière.
  • Jean Lassale pour Résistons!
  • Philippe Poutou pour Le Nouveau parti anticapitaliste.

Et au menu de la droite:

  • Marine Le Pen pour le Rassemblement National.
  • Jean-Frédéric Poisson pour le VIA (Voie du Peuple).
  • Nicolas Dupont-Aignan pour Debout la France.
  • Xavier Bertrand.
  • Florian Philippot pour les Patriotes.

Une brochette fournie de candidats amenée à s'étoffer ces prochaines semaines, notamment après les primaires qui doivent encore avoir lieu au sein de plusieurs partis. (mbr/ats/asi)

Et toujours concernant Paris, le procès hors norme des attentas de Paris a débuté...

1 / 18
Le procès hors normes des attentats de Paris a débuté
source: sda / ian langsdon
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Zemmour à Genève: tags menaçants et partis politiques divisés
La venue fin novembre à Genève du sulfureux Eric Zemmour, candidat potentiel à la présidentielle française, toujours placé haut dans les sondages, divise fortement les partis politiques genevois. Apparition de tags menaçants.

«Une grosse épine dans le pied.» La venue d’Eric Zemmour à Genève les 24 et 25 novembre ne réjouit pas la présidente du Parti socialiste genevois (PSG), Lydia Schneider Hausser. Comme le révélait lundi watson, le quasi-candidat à l’élection présidentielle française débattra à la fin du mois avec l’avocat Marc Bonnant, lui aussi grand pourfendeur du «politiquement correct». Celui que les sondages hissent pour l'heure au second tour face à Emmanuel Macron, en profitera pour dédicacer son dernier livre, La France n’a pas dit son dernier mot. Aux manettes de cet événement chargé en électricité: «Convergences», un cercle français de Genève.

L’article