DE | FR
Image: Shutterstock

En Inde, des corps sont jetés dans le Gange, faute de place dans les crématoriums

La pandémie de Covid, qui fait des ravages en Inde, n’a pas seulement surchargé les hôpitaux. Les crématoriums et les cimetières sont débordés. Ainsi, plusieurs cadavres ont été retrouvés dans le Gange.
11.05.2021, 08:1711.05.2021, 17:42

Des douzaines de corps ont été retrouvés dans le Gange, au nord de l’Inde, alors que la pandémie de Covid est hors de contrôle dans le pays, rapporte The Guardian. Selon toute vraisemblance, il s’agirait de victimes du virus qui n’ont pu être incinérées ni enterrées, faute de place. Ou faute de moyens des familles de disposer des corps.

Un membre des autorités locales a déclaré à l’AFP que 40 corps avaient été noyés dans le district de Buxar, près de la frontière entre Bihar et l’Uttar Pradesh, deux des régions les plus pauvres de l’Inde.

«Nous avons demandé aux fonctionnaires concernés de se débarrasser de tous les corps, de les enterrer ou de les incinérer»
Ashok Kumar, représentant localafp

Selon certains médias, il pourrait s’agir d’une centaine de cadavres, parfois à moitié brûlés, qui ont pu rester dans le fleuve pendant plusieurs jours.

Où en est-on?
En Inde, on annonce 4000 morts du Covid par jour, pour plus de 200 000 morts au total, mais ces chiffres seraient hautement sous-estimés. Rappelons tout de même que la population indienne est de plus d'1,3 milliard d’individus.

(ade)

La Kumbh Mela a eu lieu en Inde, malgré le Covid

1 / 16
La Kumbh Mela a eu lieu en Inde, malgré le Covid
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Au Mexique, Covid ou pas, la fête continue

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis reprochent à l'Inde de soutenir Poutine face à l'Ukraine
Jusqu'ici, le gouvernement de Narendra Modi s'est gardé de condamner ouvertement l'invasion russe, et de se joindre aux votes en ce sens à l'ONU.

Joe Biden et Narendra Modi ont eu lundi un échange virtuel «franc», mais qui ne semble pas avoir permis de rapprocher les positions face à la guerre en Ukraine. Ce sujet déstabilise la relation entre l'Inde et les Etats-Unis:

L’article