DE | FR

Fortes pluies prévues dès 21h: des cours d'eau menacent de déborder

Die Simme fuehrt nach starken Regenfaellen viel Wasser, am Samstag, 3. Oktober 2020, beim Stauwehr in Wimmis. (KEYSTONE/Peter Schneider)

La Simme, en octobre 2020. (image d'illustration) Image: KEYSTONE

D'intenses précipitations vont s'abattre sur la Suisse romande ce lundi soir. Plusieurs lacs et rivières risquent de déborder.



Les intempéries qui ont balayé la Suisse ces dernières semaines ne semblent pas du tout avoir l'intention de s'arrêter. Lundi, MétéoSuisse a émis une alerte de niveau 3 sur 5 concernant de fortes pluies, parfois accompagnées par de violents orages.

L'alerte est valable pour une grande partie de la Suisse pendant les prochaines 24 heures. La période d'intensité maximale devrait commencer ce soir à 21h et s'étendre jusqu'à 8h demain matin. MétéoSuisse prévoit jusqu'à 80 millimètres de pluie par mètre carré:

Bild

Risque de crues élevé

À cause de ces fortes précipitations, le risque de crues reste élevé, met en garde l'Office fédéral de l'environnement, qui a émis lundi plusieurs alertes. Celles-ci concernent notamment le Rhône de l'embouchure de la Saltina jusqu'au lac Léman, ainsi que l'Aar, du lac de Thoune au lac de Bienne.

Bild

Les cours d'eau qui menacent de déborder. hydrodaten.admin.ch

Les autorités valaisannes ont émis une pré-alerte pour le Rhône et les cours d’eau latéraux. L’évolution de la situation est analysée en continu. Les précipitations pourraient en effet déclencher des glissements de terrains et des débordements de cours d’eau le long du Rhône ainsi que dans les vallées latérales, écrit la police cantonale.

Plusieurs lacs montent aussi dangereusement. Le niveau du lac de Thoune était à 11 centimètres de son niveau de crue, celui du lac de Brienz à 51 centimètres. La navigation y sera interrompue dès mardi. Le lac des Quatre Cantons est aussi menaçant. La ville de Lucerne se prépare à une montée des eaux.

Et jeudi ça recommence

Et ce n'est pas tout, car un deuxième épisode d'intempéries ne va pas tarder. Jeudi, de nouvelles précipitations vont balayer le nord des Alpes.

Un front froid très actif, traversant la Suisse entre ce lundi soir et mardi, est à l'origine de ces deux épisodes, nous apprend le service météorologique de la Confédération. Son élément initiateur est une dépression d'altitude. (asi/ats)

Si vous voulez une autre explication, c'est par ici:

Les intempéries, en images

1 / 18
Les intempéries en Suisse
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Analyse

La planète ne va pas mourir, mais l'humanité peut-être

«Sauver la planète», «sauver le climat»: des slogans qui claquent, mais qui ne sont pas aussi cohérents qu'ils en ont l'air. Alors que l'année 2020 est l'une des plus chaudes jamais enregistrées, il s'agit surtout de préserver l'humanité.

Le Covid n'y aura rien changé: l'année 2020 est l'une des plus chaudes jamais enregistrées. C'est l'Organisation mondiale de météorologie (OMM) qui le dit dans son nouveau rapport publié ce 19 avril. L'équipe de watson vous le résume 👇

On a eu l'impression que «la nature a repris ses droits» durant la période de Covid-19. On a repéré des signaux localement: on a vu des animaux revenir dans des villes, la pollution urbaine s'estomper... «La qualité de l'air a été drastiquement améliorée …

Lire l’article
Link zum Artikel