DE | FR
Jeux olympiques

Les sportifs d'élite, chouchoutés comme jamais par la Confédération

Des sportives d'élite, s'entraînent à la Haute école fédérale de sport de Macolin.
Des sportives d'élite, s'entraînent à la Haute école fédérale de sport de Macolin. Image: KEYSTONE
L'offensive de la Confédération et de Swiss Olympic pour favoriser le sport d'élite suisse ces dernières années est payante. Une étude révèle que les revenus des athlètes et entraîneurs ont doublé en dix ans.
28.06.2021, 11:0230.06.2021, 16:34

Les conditions-cadres pour les athlètes et les entraîneurs ont bénéficié ces dix dernières années de nombreuses améliorations, révèle une étude publiée lundi. Les fonds publics se sont considérablement étoffés depuis 2010. Cette évolution positive s'explique notamment par la hausse des fonds affectés pour le sport par les loteries nationales.

«La politique fédérale en matière de sport porte ses fruits et le sport d'élite a pu se professionnaliser»
Viola Amherd, ministre des sports

Des revenus qui ont doublé

La Confédération, Swiss Olympic et l'Aide Sportive ont aussi accru leur soutien financier. Entre 2010 et 2018, les fonds de soutien de l’Aide sportive ont triplé.

  • Les revenus des athlètes ont en conséquence pu être améliorés. Le revenu médian des sportifs à temps plein a doublé sur cette période.
  • Les entraîneurs sont aussi mieux soutenus. Grâce à la subvention de leur revenu, l'attractivité de leur profession a été renforcée. L'adaptation des structures de formation joue aussi en leur faveur.

L'étude a été réalisée par la Haute école fédérale de sport de Macolin, qui est rattachée à l’Office fédéral du sport OFSPO, en collaboration avec Swiss Olympic. 1151 athlètes, 542 entraîneurs et 92 responsables sportifs ont été interrogés. (ats)

Encore quelques surdoués de l'Euro

1 / 7
Encore quelques surdoués de l'Euro
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Fanny Smith avait raison! Elle récupère sa médaille de bronze
Nombreux étaient ceux qui criaient au scandale après l'élimination de Fanny Smith, privée de bronze aux JO de Pékin. Et la Fédération internationale de ski vient de leur donner raison.

Le 17 février dernier, Fanny Smith termine troisième de la finale de skicross des JO de Pékin. Toutefois, la Vaudoise est privée de la médaille de bronze: les trois juges ont estimé qu'elle avait commis une faute pour avoir, selon eux, écarté son ski gauche et gêné l'Allemande Daniela Maier.

L’article