DE | FR

Zuckerberg répond à ses détracteurs sur Facebook

Le milliardaire américain s'est exprimé dans un long post Facebook pour défendre son entreprise, aujourd'hui sous le feu des critiques. Le résumé de sa (très) longue tirade.
06.10.2021, 15:4106.10.2021, 18:06

Le patron du géant bleu s'était jusqu'ici caché derrière ses porte-paroles. Mercredi, il a décidé de sortir du silence pour défendre son entreprise, accusée par une lanceuse d'alerte de privilégier le profit au détriment de la sécurité de ses utilisateurs. Comme le post original est extrêmement long (et qu'on n'est pas tous bilingue), on vous a préparé un petit résumé en sept citations.

«L’argument selon lequel nous mettons délibérément en avant du contenu qui rend les gens en colère, pour du profit, est complètement illogique. Nous faisons de l’argent avec les publicités, et les annonceurs nous disent sans arrêt qu’ils ne veulent pas leurs publicités au côté de contenus nuisibles ou véhéments. Et je ne connais aucune entreprise qui se fixe de développer des produits rendant les gens en colère ou déprimés.»
«Au cœur de ces accusations réside l’idée que nous privilégions les profits plutôt que la sécurité et le bien-être. Ce n’est tout simplement pas vrai»
«Si nous voulions ignorer la recherche, pourquoi créerions-nous un programme d’études de pointe pour comprendre ces problèmes importants?»
«Nous sommes déterminés à faire plus de recherche nous-mêmes et à être plus transparents vis-à-vis du public»
«Nous nous engageons à faire du mieux que nous pouvons, mais à un certain niveau. Par exemple, quel est le bon âge pour les adolescents pour pouvoir utiliser les services internet? Comment les services internet devraient-ils vérifier l'âge des gens? Et comment les entreprises devraient-elles équilibrer la vie privée des adolescents tout en donnant aux parents la visibilité de leur activité?»
«Si nous ne nous étions pas souciés de lutter contre les contenus préjudiciables, pourquoi embaucherions-nous autant de personnes qui s’y consacrent?»
«La réalité est que les jeunes utilisent la technologie. Pensez au nombre d'enfants qui vont à l'école et qui ont un téléphone. Plutôt que d'ignorer cette réalité, les entreprises technologiques devraient créer des expériences qui répondent à leurs besoins tout en assurant leur sécurité.»

Toute la saga Facebook, c'est par ici 👇

(hkr)

En parlant d'internet... Ueli Maurer est un mème!

1 / 13
Ueli Maurer est un mème
source: watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur Facebook

Facebook est devenu le réseau des boomers

Link zum Artikel

«Il faut casser le monopole de Facebook, on est des junkies»

Link zum Artikel

Facebook, WhatsApp et Instagram sont de retour après 6 heures de panne

Link zum Artikel

Twitter se moque de la panne de Facebook & Co et c'est drôle 🤡

Link zum Artikel

Facebook ferme les yeux sur les publications (scandaleuses) des stars

Link zum Artikel

Cette femme fait trembler la domination d'Amazon, Facebook et Cie.

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Une firme zougoise au cœur d'un scandale international
L'entreprise Mitto, basée à Zoug, est au cœur d'un vaste scandale. Elle aurait vendu des services d'espionnage à diverses firmes telles que Facebook ou Google. Une enquête a été ouverte.

Le bureau du préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) ouvre une enquête préliminaire contre l'entreprise zougoise Mitto, a-t-il annoncé mardi. Le «Bureau of Investigative Journalism» accuse un collaborateur de l'entreprise d'avoir permis des écoutes illicites.

L’article