DE | FR
La prestation de Gjon's Tears à l'Eurovision 2021.
La prestation de Gjon's Tears à l'Eurovision 2021.Image: sda

Gjon's Tears: «J'ai aussi le droit à ce petit moment de gloire»

Il est crevé mais heu-reux, le Fribourgeois, après sa troisième place, samedi soir à l'Eurovision, derrière l'Italie et la France.
23.05.2021, 08:3616.03.2022, 15:39

«Je suis tellement content que les gens ont été touchés par le message que j'essaie de véhiculer». Il n'a peut-être pas gagné l'Eurovision, mais Gjon's Tears est heu-reux (et fatigué aussi).

Dans l'émission Forum sur la RTS, le chanteur a découvert ce dimanche soir, ému que sa commune Broc (surtout ne prononcez pas le "c") allait lui organiser une fête cet été.

Un joli signe de reconnaissance pour le jeune artiste de 22 ans qui n'a pas franchement senti de soutien avant la compétition.

J'ai aussi le droit à ce petit moment de gloire
Gjon's TearsForum RTS

Qu'à cela ne tienne, samedi soir, le Fribourgeois était en tête de la 65e édition du concours de l'Eurovision de la chanson, après le vote du jury avec sa chanson «Tout l'univers».

Mais au final, c'est le vote des téléspectateurs européens qui a départagé les concurrents. Gjon's Tears, 432 points, termine à la troisième place, doublé par l'Italie et la France.

Interrogé par la télévision alémanique SRF, le Fribourgeois, qui espérait, avant le concours, une place sur le podium, s'est dit reconnaissant et heureux:

«Je suis content que les gens aient aimé. Je suis content que le jury m'ait mis en première position, parce que j'ai besoin de cette validation des professionnels.»
Brocois Gjon's Tears

A noter également que deux chansons francophones, «Tout l'univers» de Gjon's Tears et «Voilà» de la candidate française, soient arrivées en tête du classement du jury.

Considéré comme un outsider, le Gruyérien de 22 ans a fait mieux que le Bernois Luca Hänni en 2019, qui avait pris la quatrième place avec sa chanson «She Got Me». Il est le premier Suisse à finir sur le podium de la compétition, depuis la troisième place d'Annie Cotton en 1993 avec «Moi, tout simplement». La performance du Fribourgeois a été saluée par le président de la Confédération:

L'Italie, grande gagnante

L'Italie, qui caracolait en tête des favoris, s'est imposée devant la France, grâce à la performance puissante des rockers du groupe Måneskin dans «Zitti E Buoni», un spectacle garni de paillettes et d'extravagance. Les Italiens ont ravi la victoire avec 524 points.

C'est la troisième victoire de l'Italie dans ce concours, d'ordinaire peu prisé des artistes revendiquant les influences des «rock bands» aux origines.

La France, deuxième

Avec son titre «Voilà», la Française Barbara Pravi, souvent comparée à Édith Piaf, n'a pas réussi à mettre fin à 44 ans de disette côté français. Elle a pris finalement la deuxième place du concours avec 499 points.

Et maintenant?

Même s'il n'a pas gagné samedi soir aux Pays-Bas, la commune de Broc (FR) va quand même fêter son chanteur, mais cet été. «On attend que les mesures en lien avec la crise sanitaire s'assouplissent», avait déclaré, vendredi, Claude Cretton, syndic de Broc.

(ats/jah)

Le 65ème Concours de l'Eurovision a lieu en ce moment.

1 / 13
Le 65ème Concours de l'Eurovision a lieu en ce moment
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les notes vocales

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette initiative mondiale veut sauver l'héritage culturel de l'Ukraine
L'initiative Saving Ukrainian Cultural Heritage Online (SUCHO) a été lancée au début du mois de mars. Son but est de répertorier et sauvegarder les sites internet d'institutions culturelles ukrainiennes. Voici comment ça fonctionne.

L'héritage culturel de l'Ukraine compte parmi les victimes de la guerre. C'est le constat qu'a fait l'initiative Saving Ukrainian Cultural Heritage Online (SUCHO). Pour sauver cette culture, SUCHO répertorie les sites internet détruits à l'aide de sites d'archivage.

L’article