DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

ça roule

Les e-trekking bikes, vous connaissez? Ces vélos tout terrain cartonnent

Dans la foulée du boom des vélos électriques, les vélos de trekking motorisés font un tabac. C’est qu’ils ont tout pour plaire! Confortables, efficaces et polyvalents, ils invitent à sortir des routes pour s’attaquer aux sentiers battus. Un seul bémol: leurs freins ne sont pas toujours à la hauteur.

Martin  Bolliger
Martin Bolliger



Ce n’est plus une vague, c’est un raz de marée! Un véritable tsunami! Le succès des vélos électriques emporte tout sur son passage. Y compris… les stocks des marchands. À tel point qu’il faut souvent patienter et qu’il n’est pas rare aujourd’hui que certains attendent leur e-bike aussi longtemps qu’une voiture neuve.

«Le record des ventes établi en 2019 a été pulvérisé l’an passé. Les vélos électriques ont un succès qui se remarque sur les routes suisses.»

Parmi ces nouvelles stars du bitume, les vélos de trekking se taillent une jolie part du succès. Pas étonnant. Quand on regarde leur conception, il y a de quoi être séduits.

Ça roule en partenariat avec le TCS
Retrouvez deux fois par mois les conseils de Martin Bolliger.
Martin Bolliger est expert en mobilité au TCS.
Il ne s'agit pas de contenu payant.

Beaucoup d'atouts

Une position de conduite étudiée pour les longs trajets, un look robuste, des pneus conçus pour affronter graviers et racines, des freins à disque, une fourche avant souvent télescopique et parfois même la possibilité d’ajouter une seconde batterie pour avoir plus d’autonomie: de quoi rêver à des balades sur les petits sentiers et au-delà.

«Et comme les fabricants ont pensé à tout, les garde-boues garantissent de ne pas finir trempés ou couverts de boue et le solide porte-bagages est prêt à embarquer bagages et sacoches»

velo tout terrain

Image: Shutterstock

Cap sur l’aventure, donc. Une aventure qui a tout de même un prix. La fourchette des modèles les plus vendus en Suisse va de 1649 à 4498 francs, pour des vélos permettant de rouler « jusqu’à 25 km/h » et dotés de batterie dont la capacité minimale conseillée est de 500 wattheures (Wh). Ce qui est important, car qui dit longue randonnée dit forcément autonomie.

Les détails qui comptent

Des tests réalisés par le TCS ont prouvé qu’avec une bonne batterie moyenne, cette autonomie atteint entre 47 et 77 km; une valeur qui peut évidemment varier de manière significative en fonction du style de conduite, de la charge (poids du conducteur, bagages, remorque) et de la topographie. L’idéal est donc de pouvoir doter le véhicule d’une seconde batterie, dont le prix peut varier entre 573 et 1190 francs.

Côté moteur, les spécialistes privilégient le moteur central, qui permet une meilleure répartition des masses et un meilleur équilibre grâce à son centre de gravité bas. Ce qui est évidemment un plus sur le terrain. Les partisans du moteur arrière, eux, objectent que le vélo est plus silencieux et que la transmission est plus directe.

«À vous de trouver ce qui vous convient le mieux. Il en va de même pour la manière dont la puissance et le couple sont développés»

Certaines personnes trouvent les vélos un peu moins puissants plus agréables et plus faciles à utiliser. Rien ne vaut donc l’essai qui, soit dit en passant, permet aussi de s'assurer de la bonne taille du cadre qui doit convenir au cycliste.

De façon globale, les vélos testés ont été jugés de bonne qualité. On peut citer entre autres les Cresta, Cube et Diamant, dont le moteur Bosch a été l’objet de nombreuses louanges. Résistants, performants et confortables, ils recueillent d’excellentes notes.

«Le seul point noir est une conséquence directe de leurs qualités : un moteur puissant c’est bien, mais c’est lourd. Surtout avec une ou deux batteries»

Les freins, éléments essentiels

Et quand il s’agit de stopper un engin lourd (23 à 28 kilos parfois, sans chargement ni conducteur), a fortiori si on roule sur un revêtement inégal, les freins sont un facteur absolument essentiel.

Les tests ont prouvé que lesdits freins n’avaient pas toujours suivi les progrès effectués par les moteurs. Les spécialistes se rejoignent donc pour recommander de bien choisir son système de freinage. Des disques d’un diamètre de 180 mm, à l’avant comme à l’arrière, constituent un minimum pour les modèles modernes.

Au test de freinage, seuls les modèles Tour de Suisse et Flyer ont obtenu des notes convaincantes. Au final, choisir son futur compagnon de route implique un choix avisé et une bonne connaissance de ses besoins.

Pour changer d'air...

1 / 8
Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine
source: sda
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Copin comme cochon

«En vacances, y a la team qui cuisine et la team qui fout rien»

Marie-Adèle Copin aime snober les gens et juger tout ce qui l'entoure. Cette semaine: les vacances entre potes.

Heureusement que vous ne passez pas vos vacances avec elle! Partir avec un groupe de dix potes, Marie-Adèle le redoute. D'ailleurs, on se demande comment ça se fait qu'elle a encore des amis.👇

Lire l’article
Link zum Artikel