DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

Comment j'ai attrapé mon pire coup de soleil – et ce qui m'a aidée

Après d'interminables journées de pluie, nous avons deux fois plus besoin de profiter du soleil. Or le premier coup de soleil arrive souvent rapidement. Comme j'ai vécu un an sous le soleil le plus impitoyable du monde, j'ai ma petite expérience sur le sujet.

Sandra Casalini
Sandra Casalini



Vous souvenez-vous du pire coup de soleil de votre vie? Celui que l'on n'oublie jamais? Le mien a été non seulement particulièrement douloureux, il m'a aussi embêté pendant un bon moment. Je me suis endormie, allongée sur le ventre, sur une plage de Sydney, en Australie. A moitié badigeonnée de crème solaire. Et il se trouve que j'avais à côté de moi des amis incroyablement fidèles qui n'ont pas trouvé meilleure idée que de dessiner les célèbres voiles de l'opéra de Sydney sur mon dos avec la crème pendant que je dormais.

Lorsque je me suis réveillée, j'avais déjà très mal. Je ne me souviens pas exactement comment je suis rentrée chez moi, si ce n'est qu'enfiler n'importe quel vêtement m'aurait fait sauter en l'air. Mes parents d'accueil se sont mis à rire quand je me suis dirigée vers la douche. Je n'ai compris la raison qu'en voyant mon dos dans le miroir. Rouge vif. Avec un dessin blanc qui laissait apparaître facilement le plus célèbre symbole de Sydney.

«Rouge aujourd'hui,
mort demain!»

Dit-on en Australie, non sans raison...

En Australie, les gens que l'on croise dans la rue avec un coup de soleil sont soit des touristes, soit - comme moi à l'époque - des étudiants en échange qui viennent d'arriver. L'exposition au soleil étant beaucoup plus élevée sur ce continent, chaque Australien apprend durant l'enfance ce que j'ai appris dans les jours qui ont suivi cette expérience. L'application d'un écran solaire fait autant partie de la routine quotidienne du matin que le brossage des dents. En effet, il suffit que le soleil brille sur le bras pendant quinze minutes - par exemple dans la voiture - pour qu'il devienne rouge vif.

Sur la plage, on ne voit pratiquement personne en bikini ou en maillot de bain. Tout le monde porte des maillots de bain à col haut, résistants aux UV (ce qui, soit dit en passant, est également logique si l'on veut faire quelques brasses dans l'eau, l'océan Pacifique sur la côte est australienne étant très loin de la Méditerranée en ce qui concerne la température), ainsi que tous types de chapeaux et vêtements à manches longues dès que l'on quitte l'ombre. Le dicton australien «rouge aujourd'hui, mort demain» fait référence au fait que le pays a le taux de cancer de la peau le plus élevé au monde.

Ma famille d'accueil a d'abord eu recours à une astuce ménagère afin de venir en aide à l'Européenne maladroite que je suis: on m'a étalé sur le dos une couche de quark de la largeur d'un doigt. Au début, cela m'a aidé. Malheureusement, je me suis à nouveau endormie, probablement à cause du décalage horaire, et enlever le quark sec de mon dos brûlé s'est révélé franchement désagréable. D'ailleurs, sachez que les experts déconseillent de mettre du quark ou du yogourt directement sur le coup de soleil, car le risque d'infection par des bactéries lactiques n'est pas négligeable. Il est préférable d'envelopper le caillé frais dans un tissu en lin ou en coton. Un simple chiffon humidifié à l'eau froide a le même effet.

Mon frère d'accueil avait sa propre méthode lorsque de légères rougeurs apparaissaient sur sa poitrine ou ses épaules: il enfilait un t-shirt mouillé. Aujourd'hui encore, je pense que c'était plutôt une tentative d'impressionner les jeunes adolescentes, mais il ne jurait que par ça. La dernière fois que je lui ai rendu visite, j'ai vu que son fils aîné faisait pareil aujourd'hui - même sans coup de soleil. Quant à ma sœur d'accueil, elle ne jurait que par le thé pour les irritations légères, ou plus précisément par des cataplasmes de thé noir réfrigéré au lieu d'eau. Je n'ai moi-même jamais testé sa méthode, car je trouve le thé noir déjà suffisamment affreux comme boisson pour ne pas l'ajouter sur mon coup de soleil.

Premiers rayons, premières expositions

J'ouvre une parenthèse pour vous dire que l'effet curatif du thé m'a également été évoqué des années plus tard lorsque j'étais à l'hôpital avec des mamelons douloureux après la naissance de mon premier enfant. Pendant le peu de temps où cette petite créature assoiffée de sang - au sens premier du terme - m'a causé d'horribles douleurs parce qu'elle devait aspirer mon lait, j'ai appliqué les sachets de thé et malodorants sur mes seins pour qu'ils me soulagent un minimum. L'expérience ne s'est guère révélée inefficace. Depuis, je déteste encore plus le thé.

La petite vampire de l'époque s'est révélé plus tard être une créature nocturne. Non seulement elle préfère dormir le jour plutôt que la nuit, mais elle a aussi la peau la plus claire et la plus sensible au soleil que l'on puisse imaginer. Alors que dans son enfance, je pouvais encore intervenir moi-même pour la protéger d'un ensoleillement trop important, aujourd'hui, je ne peux contrôler mon adolescente que de manière limitée. Dès que les premiers rayons du soleil apparaissent, les parties du corps susceptibles de prendre des coups de soleil, comme les épaules ou le décolleté, doivent absolument être exposées, ça fait partie du jeu.

Comme nous ne sommes pas en Australie, elle refuse d'inclure la crème solaire dans son rituel matinal - après tout, appliquer l'eyeliner parfait prend du temps. Elle s'appuie plutôt sur les recommandations des copines pour apaiser les coups de soleil. Par exemple, des packs de glace. Malheureusement, ses copines ont oublié de lui dire que l'élément réfrigérant directement sur la peau aggrave la douleur et qu'il serait utile de l'envelopper dans un linge au préalable. Quant au fait de frotter la brûlure avec du vinaigre ou du citron - qui a eu cette idée grandiose? -, cela s'est révélé plutôt douloureux. L'acidité ne rend pas service à la peau déjà irritée.

Ce que nous avons toujours en réserve depuis pas mal de temps, c'est le gel d'aloe vera. Ses effets n'ont pas été scientifiquement prouvés, mais l'expérience montre que les multiples sucres, acides aminés et minéraux qu'il contient semblent accélérer la cicatrisation des plaies. Et si on le conserve au frigo, c'est vraiment efficace.​

Conclusion

La fraîcheur est donc la seule véritable solution pour soigner les coups de soleil. Peu importe comment on les refroidit. A aucun moment il ne faut laisser entrer en contact avec la peau autre chose que de l'eau ou un médicament. Et en principe, il vaut mieux prévenir - c'est-à-dire appliquer de la crème solaire, rester à l'ombre, porter un t-shirt - que guérir.

Et vous, quelle est votre expérience avec les coups de soleil? Quelles astuces avez-vous? Dites-le dans les commentaires.

lucia hunzikerlucia hunzikerlucia hunzikerlucia hunziker

A propos de l'auteure:

Sandra Casalini écrit sur à peu près tout ce qui touche à son quotidien – avec une franchise toujours sans pitié et beaucoup d'auto-ironie. C'est d'ailleurs la tonalité de son blog «Rund um Gsund» («autour de la santé»), qui paraîtra dès à présent une semaine sur deux sur watson. L'approche de Sandra en matière de santé est la même que celle qu'elle a adoptée pour élever ses enfants: elle n'est pas experte mais elle s'en sort plutôt bien dans les deux. Parfois avec de l'aide, parfois sans.

Les textes de Sandra Casalini sont régulièrement publiés dans le magazine pour parents «Fritz und Fränzi» et dans la «Schweizer Illustrierte». Elle donne également un aperçu hebdomadaire de sa vie avec des ados sur le blog de la «Schweizer Illustrierte» intitulé «Der ganz normale Wahnsinn» («La folie ordinaire»).

Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍

1 / 8
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur la santé mentale

Anxieux, le retour de la vie sociale vous inquiète? Les conseils d'une psy

Link zum Artikel

Cette vidéo sur la dépression nous a fait du bien et vous en fera aussi

Link zum Artikel

Comment le sport maintient notre cerveau en bonne santé

Link zum Artikel

L'impact mental du confinement sur les jeunes mesuré en 4 points

Link zum Artikel

«Baffe tragique à Tain, 0 mort»

J'aurais bien voulu mais cette vanne n'est pas de moi. C'est l'œuvre d’un twitto. Mardi 8 juin, le président français s'est pris une gifle lors d'un déplacement. Depuis, les internautes tendent l'autre joue.

Lire l’article
Link zum Artikel