DE | FR
douleur articulation

A votre santé

Quand les articulations te lâchent – et comment y remédier

Je suis arrivée à un âge... disons au milieu de ma vie. Mais il y a des jours où je me sens plus vieille le matin que je ne le serai probablement jamais. La raison? Mes articulations.

Sandra Casalini
Sandra Casalini



Il y a des choses que l'on ne peut tout simplement pas passer sous silence. Le fait de vieillir est par exemple un désastre d'un point de vue purement physique. A vrai dire, je ne suis pas trop stressée par le fait que certaines parties de mon corps soient plus affectées par la gravité qu'elles ne le sont déjà, ou qu'il me suffise de regarder une part de gâteau pour qu'elle reste coincée dans mon estomac... et ne s'en aille plus.

Comme piétinée par un troupeau d'ados

En revanche, quand ça commence à faire mal, je trouve ça nettement moins amusant. Le problème, c'est qu'il ne faut pas grand-chose pour que ça commence. Il suffit d'une nuit, pendant laquelle j'ai dormi d'une manière irrégulière pour que je me sente le lendemain matin comme si un troupeau d'ados m'avait piétinée. Pourtant, je me couche beaucoup plus tôt que les deux vrais ados qui vivent chez moi.

Les coupables? Mes articulations. Parfois, elles craquent juste un peu. Parfois, mes épaules, mes genoux ou mes hanches me font mal durant la matinée. Mais il arrive aussi que la douleur m'accompagne toute la journée. Pas au point de me faire crier, mais suffisamment pour qu'il me soit difficile d'ignorer la douleur.

La déchéance commence à 30 ans!

Lorsque l'on sait qu'à partir de 30 ans, la densité osseuse et la dégénérescence musculaire commencent déjà, que le cartilage des articulations s'amincit et que le tissu conjonctif des ligaments et des tendons se raidit, cela me laisse carrément songeuse: j'ai déjà quinze ans de déchéance physique derrière moi! Il est donc temps d'examiner ce que je fais réellement à mes articulations au quotidien. D'autant plus que j'ai une prédisposition héréditaire à l'arthrose – qui est l'endommagement et la destruction du cartilage des articulations et, selon les cas, des os. Elle est causée par des années de surcharge, mais c'est aussi la conséquence sur le long terme d'accidents et de hernies discales, voire de prédispositions. Mon père et mon grand-père souffraient hélas tous deux d'arthrose au niveau des hanches.

Que puis-je donc faire pour m'éviter cette sombre destinée? Voici quelques idées que j'ai extraites à partir d'innombrables conseils d'experts:

L'exercice

Un peu «tricky», car en matière d'articulations, tous les exercices ne se valent pas. Le sport est d'une part nécessaire pour rester en forme (et aussi pour réguler le poids du corps, car plus il y a de kilos sur les côtes, plus les articulations sont sollicitées), mais le sport favorise aussi l'usure. Les sports comportant des changements de direction rapides, des mouvements d'arrêt et de rotation et de grandes quantités de force sont spécialement toxiques pour les articulations.

Bon, cela fait déjà longtemps que j'ai renoncé au tennis et au basket. Bien sûr, je suis consciente que le jogging n'est pas nécessairement la meilleure chose à faire non plus, mais je n'aime pas vraiment les sports respectueux des articulations que sont le vélo et la natation – sinon, je ferais du triathlon. Ce qui n'est pas vraiment mon truc, comme vous avez pu le lire dans mon dernier article.

Le stress

Les hormones de stress interfèrent avec la formation du collagène dans le corps, qui est en quelque sorte le lubrifiant des articulations. Ainsi, faire une pause et se détendre entre les deux n'est pas seulement bon pour l'esprit, mais aussi pour les hanches, les genoux et les épaules.​

Le froid

Le froid est très mauvais pour les articulations, car il fait durcir le liquide articulaire. Un seule remède à cela: s'habiller chaudement, même si tu n'es pas frileux. Alors prépare tes sous-vêtements thermiques!

Tu es ce que tu manges

Comme pour beaucoup de choses qui se passent dans notre corps, ce que tu manges a également un effet sur tes articulations. Tous les aliments contenant beaucoup d'acides gras insaturés oméga-6 sont très mauvais. Ils contiennent de l'acide arachidonique, qui accélère l'inflammation et libère des radicaux susceptibles d'endommager les cellules et les articulations. Corollaire: la viande et les saucisses riches en graisses, le beurre, le fromage et le sucre ne sont pas seulement bons pour augmenter ton tour de taille, mais aussi mauvais pour ton articulation de la hanche.

Bien sûr, il existe aussi des aliments qui sont vraiment sains pour les articulations. Malheureusement, ce ne sont pas le chocolat ni la forêt-noire, même si tu peux t'acoquiner avec certains. Voici les recommandations de la Ligue suisse contre le rhumatisme:

  1. Le cassis. Le fait qu'on l'appelait autrefois la «baie de la goutte» est un indicateur de son superpouvoir. Celui-ci réside dans l'anthocyane, un pigment végétal foncé dont le cassis regorge. Il n'est pas seulement responsable de la couleur de la baie, mais ralentit également la dégradation des os dans le corps et aide à stocker le calcium et le phosphore dans les os et le cartilage. Tiens, la liqueur de cassis n'est-elle pas faite à partir de cassis? Génial, je vais me jeter sur le Kir Royal plus souvent.
  2. Le curcuma. Cette épice est un véritable remède miracle. Différentes études ont déjà montré que le curcuma agit par exemple comme anti-inflammatoire, qu'il stimule l'écoulement de la bile, a un effet antidépresseur et protège également les cartilages. Attention: la substance à laquelle on attribue ce phénomène, la curcumine, n'est pas hydrosoluble, ce qui signifie qu'elle ne peut pas être absorbé facilement par le système digestif. Une cuillère à café d'huile peut aider.
  3. Le piment. Bien que la capsaïcine contenue dans le piment n'aide pas directement les articulations, elle a en fait un effet antidouleur, et est donc souvent intégrée aux pommades pour le traitement des douleurs articulaires. Plus précisément, la capsaïcine réduit la sensibilité aux stimuli de la douleur. Le piment accélère également la combustion des graisses, ce qui contribue à la perte de poids – et a donc un effet positif sur les articulations de la hanche ou du genou.

En résumé

Les douleurs régulières dans les hanches et les genoux me gênent vraiment, même si elles ne sont pas extrêmes et/ou omniprésentes. Mais chaque fois que je ressens un pincement à la hanche, j'ai devant moi le visage déformé par la douleur de mon père, qui souffrait, lui, d'une arthrite sévère.

Je pense qu'il vaut la peine de prévenir ces gênes autant que possible. Et peut-être aussi de manger un peu moins de graisses et davantage de baies, de réduire un peu le rythme de temps en temps au lieu de stresser constamment dans la vie, et de remplacer l'une ou l'autre sortie de jogging par de la natation. La seule chose à laquelle je vais renoncer à l'avenir, ce sont les selles de vélo. Je ne vais pas infliger ça à mes fesses, même pour le bien de mes articulations.

Et vous, qu'est-ce qui vous aide à lutter contre les douleurs aux articulations? Partagez vos astuces et expériences dans les commentaires.

lucia hunzikerlucia hunzikerlucia hunzikerlucia hunziker

A propos de l'auteure:

Sandra Casalini écrit sur à peu près tout ce qui touche à son quotidien – avec une franchise toujours sans pitié et beaucoup d'auto-ironie. C'est d'ailleurs la tonalité de son blog «Rund um Gsund» («autour de la santé»), qui paraîtra dès à présent une semaine sur deux sur watson. L'approche de Sandra en matière de santé est la même que celle qu'elle a adoptée pour élever ses enfants: elle n'est pas experte mais elle s'en sort plutôt bien dans les deux. Parfois avec de l'aide, parfois sans.

Les textes de Sandra Casalini sont régulièrement publiés dans le magazine pour parents «Fritz und Fränzi» et dans la «Schweizer Illustrierte». Elle donne également un aperçu hebdomadaire de sa vie avec des ados sur le blog de la «Schweizer Illustrierte» intitulé «Der ganz normale Wahnsinn» («La folie ordinaire»).

Ça pourrait aussi t'intéresser

Comment j'ai tenté (et échoué) de rester «fit en télétravail»

Link zum Artikel

Ca y est, j'ai enfin trouvé *mon* sport – NOT!

Link zum Artikel

Comment nous sommes devenus accros au fitness

Link zum Artikel

Comment le sport maintient notre cerveau en bonne santé

Link zum Artikel

Best of watson

La semaine de watson en 11 histoires, c'est par ici 👋

Il fait moche. Il fait froid. On vous a concocté une petite sélection de nos perles de la semaine, histoire de se réchauffer le moral. Enjoy!

Et voilà que le revenu de base inconditionnel refait surface du côté de la Suisse alémanique, cinq ans après son rejet en votation populaire. 2500 fr qui tombent sur notre compte sans rien faire: le bon-heur! Vraiment?

Réserver. Annuler. Réserver. Espérer. Profiter. Si vous vous voulez assurer le coup pour vos apéros/repas terrasse, il vaut mieux miser sur les apps météo, mais attention, pas n'importe lesquelles.

A la base, ça devrait juste être un moment chill. Dans les faits, ça peut vite …

Lire l’article
Link zum Artikel