Divertissement
Alcool

Turquie: Un disparu ivre se joint à ses propres équipes de recherche

Image

Porté disparu, un Turc ivre participe à ses propres recherches

En Turquie, un quinquagénaire (passablement) éméché s'est joint à une équipe de volontaires en pleines recherches d'un disparu dans les bois. Il a mis un moment à comprendre qu'il s'agissait de lui. Oups.
01.10.2021, 16:1301.10.2021, 18:59
Plus de «Divertissement»

L'alcool fait des ravages, on ne le dira jamais assez. Et ce n'est pas Beyhan Mutlu qui vous dira le contraire.

Selon la BBC, cet homme de 50 ans s'est égaré en pleine forêt dans la région de Bursa, en Turquie, alors qu'il était en pleine beuverie avec une bande d'amis. A l'issue de la fête, il a perdu son chemin.

Les recherches sont lancées

Ne le voyant pas rentrer à la maison, son épouse et ses copains s'inquiètent et alertent la police.

Des équipes de recherche et de sauvetage de la région commencent alors à ratisser la zone pour tenter de le retrouver. Des locaux se joignent à la quête, au fur et à mesure qu'ils apprennent la mauvaise nouvelle.

L'heureuse (mais gênante) issue

Après un moment de recherches infructueuses, les volontaires se mettent à crier le nom du disparu. D'après la chaîne turque NTV, relayée par le site Breezyscroll, une voix s'élève alors dans la foule:

«Je suis là, on cherche qui?»

Beyhan Mutlu s'était tout simplement glissé parmi les équipes de recherche sans que personne ne le remarque. Lorsque l'un des secouristes lui demande de s'expliquer, il aurait simplement répondu:

«Ne me punissez pas trop sévèrement monsieur l'officier, mon père va me tuer!»

Le disparu a été ramené sain et sauf à la maison. L'histoire ne dira pas s'il a reçu une amende.

Ma foi, on a tous fait un truc dont on n'était pas fier en état d'ivresse. (mbr)

Attention à l'abus, mais voici quel alcool vous correspond...

Champignons fous
1 / 27
Champignons fous
partager sur Facebookpartager sur X
On a organisé une fashion week watson et on a jugé nos collègues
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le week-end est encore loin! 25 fails pour vous consoler

Nous y revoilà. Après un week-end ensoleillé et chaud (voire caniculaire !), on a dû recommencer à trimer.

L’article