DE | FR
Image: unsplash/watson

«Ma Saint-Valentin de rêve avec mon homme dans un 5 étoiles»

En pleine pandémie, ce gentil couple* a trouvé plein d'idées en lisant la presse pour quand même s’offrir une Saint-Valentin extraordinaire. Une soirée un peu chère mais quand on aime, on ne compte pas.
09.02.2021, 11:1328.02.2021, 16:34
*soit ce sont vos amis, soit c’est vous. Bonne fête!
Suivez-moi

Ça y est, jour-J. J’ai fardé mes paupières, épilé mes zones forestières, pschitté Hypnôse de Lancôme partout. Mon chéri m'emmène au Chedi Andermatt, «l'un des plus beaux hôtels perchés dans les alpes suisses» selon Vogue. Alors oui, c'est un peu cher mais c'est pas le moment de faire les râpes, c’est la Saint-Valentin, merde.

J'ai hésité avec le W à Verbier, sacré «meilleur hôtel de ski du monde», mais Le Nouvelliste, c'est pas Vogue, quoi.

Nos économies 💸💸

GIF animéJouer au GIF
Image: giphy

Seule dans la salle de bain, je réfléchis au cadeau qu’il pourrait m’offrir. Dans Madame Figaro, ils disent que cette année, il faut miser sur les valeurs sûres: bijoux, fleurs, foulard… Ils proposent aussi un «chargeur en forme de coeur Saint Laurent qui visera sans doute juste». Mouais. J’espère au moins qu’il a lu l’article de GQ qui dit ce qu’il ne faut pas offrir à une femme, genre un fer à repasser. Quelle idée! J’ai un steamer, moi.

En plus il est chou:

GIF animéJouer au GIF
Image: giphy/watson

En me lissant les cheveux (Grazia et Biba ont disserté sur les couleurs à la mode cet hiver et comme j'étais à la bourre sur mes lectures, je n’ai pas su me décider entre Mousy Hair et Smoky Hair, ça sera donc Natural Hair en attendant), je réfléchis. Ai-je bien choisi son cadeau? L’article de Elle dit qu’il faut sortir des sentiers battus et éviter les vêtements et les objets high-tech mais oser quelque chose d’audacieux, comme un objet de déco.

Pertinent:

«L’idéal est d’offrir un présent qui colle aux centres d’intérêts de sa moitié.»
Magazine Elle

L'hebdomadaire fait même des suggestions, comme un terrarium, une statuette ananas ou un arrosoir, «surtout si celui-ci est en métal doré». J’ai donc choisi l’arrosoir. Au bureau, Amour a un ficus.

Avec cet arrosoir, petit ficus deviendra grand 🌿

On descend au bar, je demande un Coeur de MAM. Le serveur me demande de quoi il s'agit. Je rosis en lui expliquant que c'est un cocktail à base de gin. «Nous n'avons pas cela à la carte». Mon chéri me regarde, dubitatif. «Bah quoi? C'est Paris Match dans son dernier article sur la Saint-Valentin qui en parle. Quand même!»

À table, on regarde la carte des vins. Je me rappelle avoir lu un article sur les meilleurs vins transalpins dans Vogue mais impossible de citer un nom. Ici, les bouteilles se situent entre «cher» et «hors de prix». On choisit un peu au hasard un vin «cher mais sans hypothéquer nos organes vitaux».

Cher mais il était bon

GIF animéJouer au GIF
Image: giphy

Chou propose qu’on s’échange nos cadeaux. D’une voix chantante, je lui dis que le mien est en haut. Une étincelle illumine son regard. Flûte! Il doit penser que j’ai prévu une soirée coquine. J'ai bien acheté quelque chose, mais rien de scandaleux (c'est plus à la mode, non?). Je me suis offert un ensemble rose blush, collab' entre les marques Le Petit Trou et & Other Stories, «une expression puissante à la féminité», vu dans Vanity Fair.

L'audace:

«Une griffe de lingerie nommée Le Petit Trou? Il fallait oser.»
Vanity Fair

Il me tend une boîte carrée et plate. Je découvre un collier avec un symbole infini. «Parce que je t’aime à l’infini». J'avais lu que les cœurs sont de nouveau tendances et «pas mièvre», et c'est quand même Grazia qui le dit. Du coup, le symbole infini, c'est une surprise. Mais je suis trop heureuse! Et ça ira bien avec ma bague infini, mon bracelet infini, mes boucles d’oreilles infini et mon petit tattoo infini.

Après le repas, enivrée par l’amour et le vin à 140 francs la bouteille, le serveur nous propose de profiter du fumoir pour un dernier verre. On vit un moment privilégié, c'est fou, on a l’impression d’être à Dubaï, le «nouvel eldorado de la jeunesse européenne» selon L'Illustré.

J'ai l'impression d'être dans un speakeasy avec du champagne! En vrai j'y suis jamais allée mais je suppose que ça ressemble à ça.

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

Ce Belge est champion de cheval de bois et il est en Une de Sports Illustrated🏆

Link zum Artikel

Contre toute attente, Love Hard est un bon film de Noël

Link zum Artikel

Les boulets de la semaine

Link zum Artikel

Les pompiers australiens savent comment nous faire acheter des calendriers

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Je suis payée pour regarder du porno et c'est le meilleur job du monde»
Rebecca Dickson a été embauchée parmi 90 000 candidatures pour regarder et analyser des vidéos pornos. Ravie, elle a expliqué «exercer le meilleur job du monde».

Rebecca Dickson, une Ecossaise de 22 ans, se décrit comme une jeune femme extravertie et ouverte d'esprit. C'est donc tout naturellement qu'elle a envoyé son dossier de candidature à Bedbible, une entreprise américaine de «sexe éthique», rapporte le New York Post mercredi. Cette entreprise cherchait à engager quelqu'un pour regarder et analyser du porno.

L’article