ciel couvert11°
DE | FR
Divertissement
International

On peut écrire Mein Kampf sur les bouteilles Coca-Cola mais pas vagina

Ça nous a mis très mal à l'aise de simuler la bouteille de gauche. Par contre la bouteille de droite, ça nous a fait rire.
Ça nous a mis très mal à l'aise de simuler la bouteille de gauche. Par contre la bouteille de droite, ça nous a fait rire. Capture d'écran

On peut écrire «Mein Kampf» sur les bouteilles Coca mais pas «vagina»

La marque américaine se fait actuellement ramasser sur Twitter. Les internautes ont découvert que certains mots comme «Palestine» sont censurés lorsqu’on essaie de personnaliser ses bouteilles, alors que d'autres comme «nazis», ça passe.
23.06.2021, 11:5923.06.2021, 16:59
Plus de «Divertissement»

Après s'être pris un coup de tête par Ronaldo en conférence de presse durant l'Euro, c'est désormais Twitter qui met une balayette à Coca-Cola.

Les twittos se sont enflammés en apprenant que le site américain de la marque ne permettait pas d'inscrire «Palestine» ou «Black Lives Matter» sur ses bouteilles personnalisables.

C'est l’internaute Rami Ismail, @tha_rami qui a découvert ce couac et qui l'a posté sur Twitter.👇

«On reçoit un message d’erreur parce que Coca-Cola pense que le mot Palestine est offensant», écrit Rami Ismail. «Pas d’erreur pour Israël.» Aïe. Il y a un programmateur qui risque de perdre son job.

Ismail a ensuite tweeté: «Oh et désolé @osamadorias, je ne peux pas partager un Coca-Cola avec toi. Le prénom Oussama est interdit. Et pendant qu'on y est, Mohammed ne peut pas non plus avoir de Coca-Cola. Bien joué, @CocaCola. Tu viens d'interdire le nom le plus commun sur Terre parce que tu considères que les Arabes ou les Musulmans n'existent pas.»

En réaction, Laura Kate Dale (@LaurakBuzz) a expliqué qu’elle avait elle aussi testé certains mots il y a quelque temps, et que «Nazis» fonctionnait parfaitement.

Effet boule de neige

D’autres internautes se sont mis à jouer à ce jeu douteux. Une personne a tenté «bébés morts» et «pénétration forcée» (en anglais) et ça marche.

Chez watson, on a essayé plusieurs mots dont «Palestine» et «Israël», qui sont désormais les deux censurés. Les mots «boobs», «Adolf», «Clinton», «Obama» et «Bush» aussi. Petit cours d'anglais rapide: «bush», ça veut aussi dire «buisson». Par contre, il est toujours possible de faire inscrire «Arbeit Macht Frei» et «Mein Kampf».

😬😬😬

Image
Image: Capture d'écran
Image
Image: Capture d'écran

«Penis» ne fonctionne pas, mais «pénis», oui. Il y a donc moyen de filouter le système, parce qu’il n’est pas bilingue. Même constat pour vagina et vagin.

Ça aussi ça marche👇

Image
Image: Capture d'écran

Quant au mot «boomer», il n’est pas autorisé alors que le mot «millennial», si. Le prénom Jesus est censuré mais Marie et Joseph fonctionnent. C'est sans fin franchement. On a aussi essayé «Pepsi», mais ça, c'est comme demander à Siri comment va Steve Jobs. Vous aussi, amusez-vous à tester le racisme/sexisme/mauvais goût de Coca-Cola sur leur site!

De toute façon, le Coca, c'est mauvais pour la santé. Comme dirait Ronaldo: «Aqua!»👇

1 / 11
Le garage de Ronaldo
Bugatti Veyron
partager sur Facebookpartager sur X

Eux, ils ne boivent ni Coca ni eau🥴

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Kanye West fait hurler des insanités aux hooligans du football italien
Dans son dernier album, en duo avec le jeune Ty Dolla $ign, le rappeur subversif a fait bosser un chœur un peu spécial: 200 supporters de l'Inter Milan qui beugle des trucs sexuels dans le meilleur morceau du disque. Bonus: il sera dans les tribunes ce soir.

Manifestement, Kanye West n'a pas passé la moitié de l'année dernière sous le soleil italien uniquement pour montrer ses fesses dans une gondole et se faire virer de Venise séance tenante. Entre deux balades romantiques (et remarquées) en compagnie de sa femme Bianca Censori et une grosse grappe de propos problématiques, le rappeur américain a travaillé.

L’article