DE | FR
L'auteure de la saga <em>Harry Potter</em> connaît une fin tragique et brutale dans le roman <em>Manhunt</em>.
L'auteure de la saga Harry Potter connaît une fin tragique et brutale dans le roman Manhunt.Image: EPA

JK Rowling se fait tuer dans un incendie... dans un livre

C'est Gretchen Felker-Martin, une auteure transgenre, qui se charge de mettre le feu à l'auteure de la saga Harry Potter dans son roman post-apocalyptique Manhunt. Un ouvrage qui divise.
21.04.2022, 18:5622.04.2022, 07:22
Suivez-moi

JK Rowling est un peu persona non grata depuis une série de tweets jugés transphobes postés en 2020. Et la vengeance est manifestement un plat qui se mange froid (ou brûlant): deux ans plus tard, la créatrice d'Harry Potter se fait tuer dans un violent incendie dans le roman Manhunt, de l'auteure transgenre Gretchen Felker-Martin.

Un roman «qui déstabilise et qui enchante»?

Dans le monde post-apocalyptique de Manhunt, des personnages tuent de riches TERF, trans-exclusionary radical feminists (féministes radicales trans-exclusives), que l'auteure appelle les «Chevaliers de JK Rowling».

Selon le synopsis, «Beth et Fran passent leurs journées à parcourir la côte ravagée de la Nouvelle-Angleterre, à chasser des hommes sauvages et à prélever leurs organes dans un effort macabre pour s'assurer qu'ils ne connaîtront jamais le même sort.» La mort de la mère d'Harry Potter, elle, survient durant la nuit, dans un château écossais, lorsqu'une lampe est renversée. L'édifice prend feu et JK Rowling meurt brûlée vive.

Tor Nightfire, la maison d'édition de Felker-Martin, assure publier des ouvrages «qui déstabilisent et enchantent». L'auteure, elle, se targue d'écrire autre chose que «des romans sur la peste sexuelle écrits par des abrutis transphobes».

«Si vous en avez assez des romans sur la peste sexuelle écrits par des abrutis transphobes, essayez mon roman MANHUNT, écrit par une femme trans pour un public trans. Des gouines trans tombent amoureuses, baisent et assassinent des TERF, des hommes sauvages maraudent dans la nature, J.K. Rowling meurt, etc.»

En lisant les commentaires sur Amazon, on constate que le livre divise. S'il est salué par certains lecteurs, qui écrivent notamment qu'il s'agit d'«une prose magnifique et une tension brillamment soutenue», d'autres appellent carrément l'entreprise américaine à cesser sa vente. «Mal écrit» ou «des tonnes de viols, de meurtres, de la misogynie», peut-on lire à son sujet. Une personne écrit même: «Ce livre est une ordure. L'auteure réalise ses fantasmes de viol dans ce roman, y compris en glorifiant la mort de féministes [...]. Cette personne devrait faire l'objet d'une enquête

Sinon, voici les suggestions bouquins de la rédac:

On passe à autre chose?

Vidéo: watson

22 photos d'animaux mignons

1 / 24
22 photos d'animaux mignons
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le meilleur du Divertissement cette semaine

L'étrange lunch d'Anna Wintour à 77 dollars

Link zum Artikel

Madonna vend des vidéos NFT (un peu) porno «pour la bonne cause»

Link zum Artikel

Les premières images de la suite du film Avatar 2 affolent déjà les fans

Link zum Artikel

Si Christine Quinn quitte Selling Sunset, je mange mon sac Chanel

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Laissez-moi vous initier au monde obscur et terrifiant des recettes vintage
Elles sont terriblement laides et peu appétissantes: les recettes des livres de cuisine des années 50 à 70 vont vous donner des haut-le-cœur.

Il fut un temps où on trouvait ça chic de présenter le lièvre à la royale, ENTIER sur la table. On aimait bien intégrer de la gelée dans n'importe quel plat ou faire des associations de saveurs improbables comme les bananes et le jambon.

L’article