DE | FR

Vidéo: watson

Vidéo

Pour le 1er août, on a demandé aux gens de jouer les Guillaume Tell🍎

A l'occasion de la fête nationale, on a voulu savoir si vous connaissiez bien la Suisse et son histoire. Et vous avez même eu la chance de tirer sur Eamonn et sa pomme.

Eamonn Flaherty, Yann Ruetschi
Eamonn Flaherty
Eamonn Flaherty

Yann Ruetschi
Yann Ruetschi



Pouvez-vous chanter l'hymne suisse? Connaissez-vous l'histoire de Guillaume Tell? Et imiter l'accent d'un canton? Ces questions, Eamonn et Yann les ont posé aux Lausannois. Ils sont tombés sur un accent jurassien parfaitement maîtrisé et une chanteuse qui les a laissé sans voix.

Pour le 1er août, on a demandé aux gens de jouer les Guillaume Tell

Vidéo: watson

Eamonn a aussi embêté les gens à la plage pour tester leur niveau de français👇

Vidéo: watson

Titane ou Kaamelott? Eamonn s'est pointé devant un cinéma👇

Vidéo: watson

On est fier d'être Suisse quand on sait qu'il y a un café à chats à Zurich😍

1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
source: sda / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vidéo

Un fermier rate les funérailles de sa tante, il lui rend un bel hommage

En raison des restrictions imposées par le Covid, le fermier australien Ben Jackson manque l'enterrement de sa tante. Il se rattrape avec une vidéo touchante.

Le fermier australien Ben Jackson, privé de cérémonie funéraire, a rendu hommage à sa tante depuis un champ. Il a filmé son troupeau de moutons, se déplaçant pour former un cœur, à l'aide d'un drone.

«Dans ces moments de deuil, on se sent vraiment impuissant, on ne sait pas quoi faire ou dire», explique l'agriculteur au journal britannique The Guardian. Sa démarche est touchante et la vidéo, impressionnante.

Lire l’article
Link zum Artikel