DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Marre de Zoom? Il existe un outil pour pourrir vos réunions

«Michel, on t'entend pas, t'as allumé le micro?» Rhoo ça suffit! Un Américain a inventé un truc pour fuir ces séances par écrans interposés. Merci à lui.



Qui n'a jamais prétexté un souci de connexion pour quitter comme un malpropre une séance interminable? On est d'accord. Mais il est difficile de traîner cette excuse dans le temps. Et à moins d'être passé par les cours Florent et d'avoir un jeu d'acteur qui mérite l'Oscar, il est compliqué de feindre un autre problème. Mais la solution est à portée de clic.

C'est à Sam Lavigne, un artiste et enseignant américain, qu'on doit le salut avec Zoom Escaper. Il s'agit d'une plateforme qui diffuse des sons insupportables afin de s'autosaboter et d'aller couler des jours meilleurs dans sa cuisine. GENIUS.

L'interface du truc ressemble à ça 👇

Bild

Image: capture d'écran Zoom Escaper

Pour utiliser Zoom Escaper, il faut d'abord télécharger le logiciel VB-Cable, puis utiliser la merveilleuse interface. Celle-ci propose des sons qui rendront vos collègues chèvres: un chien qui aboie, des bruits de travaux, du vent, un bébé qui s'époumone, l'écho, écho, écho...

Pour être sûr que même les moins aguerris de l'internet arrivent à faire fonctionner cette somptueuse supercherie, l'Américain a créé un tuto vidéo. Il existe huit sons différents pour varier les plaisirs. Enjoy!

Un autre outil magique qui diffuse des sons? C'est ici que ça se passe 👇

Vous voulez savoir ce qu'on pense de la pandémie chez watson? 👇

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

«Y a toujours un Valaisan qui dit: c'est pas du valaisan ça»

Link zum Artikel

Une salade de Brad, de carottes et de farfalle

Link zum Artikel

Ces films avec des chiens vont vous faire pleurer

Link zum Artikel

Les enfants sont formidables

Link zum Artikel

Il n'est plus possible de griffer la statue de cire de Trump

Le musée Tussaud de San Antonio a dû ranger la statue de cire de Donald Trump, victime de violences. Avant lui, d'autres présidents ont été molestés.

Au Louis Tussaud's Waxworks, un musée de statues de cire de San Antonio au Texas, Trump a été mis au placard. En cause, l'amertume des visiteurs à l'égard de l'ex-président américain, qui ont infligé de profondes griffures sur son visage cireux. La statue s'est aussi pris quelques poings dans la mâchoire.

Selon Clay Steward, le directeur des lieux interrogé par le San Antonio Express News, l'ancien locataire de la Maison Blanche ne devrait pas faire son retour au musée avant que l'actuel …

Lire l’article
Link zum Artikel