Divertissement
Vidéos

La Saint-Valentin, ringard ou pas? Les Lausannois répondent

Vidéo: watson

La Saint-Valentin, c’est ringard ou c'est de la «romanticité»?

Vous l'avez remarqué? Nous sommes le 14 février et c'est la Saint-Valentin. Alors ringard ou trop chou, la fête des amoureux? On vous a demandé.
14.02.2023, 16:5014.02.2023, 16:59
Suivez-moi
Sainath Bovay
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

«Love is in the air» en ce 14 février. Si vous êtes amoureux, vous pouvez avoir une petite attention pour votre partenaire, des chocolats, des fleurs ou un petit poème romantique...ou pas du tout! Si la Saint-Valentin n'est pas votre tasse de thé, on vous comprend aussi (chez watson, on ne juge pas, hein!).

Alors, vous l'avez réservé ce resto ce soir?

On a fait un tour dans les rues lausannoises et on vous a demandé si la fête des amoureux, c'était ringard ou pas? Entre le fameux «c'est pas terrible, mais on le fait quand même» et l'indémodable «c'est tous les jours la Saint-Valentin», vous ne vous êtes pas trop mouillés sur ce coup, car au fond, on le sait, le romantisme, ça vous connaît.

Vidéo: watson

Et voici comment les supermarchés vendent du rêve pour la Saint-Valentin!

1 / 12
Saint-Valentin
En vente chez Aldi au Royaume-Uni.
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur X
Les célibataires de TikTok font le bilan de leurs rencards
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Furiosa»: la préquelle dont «Mad Max: Fury Road» avait besoin
Il y a neuf ans, sortait Mad Max: Fury Road. Un film fou qui rentrait dans les annales des meilleurs films d'action des années 2010. Aujourd'hui, sa préquelle sort au cinéma, mais est-elle à la hauteur de son prédécesseur?

Ce qui fut autrefois une trilogie est désormais une saga. Débutée en 1979 avec Mad Max, suivi de Mad Max 2: Le Défi en 1981 et Mad Max: Au-delà du dôme du tonnerre en 1984, la trilogie n'a pas seulement révélé au monde le visage de Mel Gibson, elle a également défini toute l'esthétique post-apocalyptique du cinéma contemporain.

L’article