Economie
Analyse

Comment gagner 150 milliards de dollars – puis les perdre

Gautam Adani, Elon Musk und das schwindende Vermögen.
Elon Musk et Gautam Adani ont dilapidé des sommes inimaginables en peu de temps.image: imago/shutterstock/watson
Analyse

Comment gagner 150 milliards de dollars – puis les perdre

Elon Musk et Gautam Adani ont dilapidé des sommes inimaginables en peu de temps.
05.02.2023, 16:2505.02.2023, 17:45
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Suivez-moi
Plus de «Economie»

D'accord, la citation est un peu facile, mais elle est vraiment parfaite pour cette situation. Elle vient d'Ernst Hemingway qui, dans son roman The sun also rises, fait répondre laconiquement à un type qui a perdu toute sa fortune, à la question de savoir comment il a pu faire faillite:

«D'abord graduellement, puis tout d'un coup»

Les sommes perdues par Elon Musk et Gautam Adani au cours des derniers mois auraient sans doute été inimaginables pour Hemingway. Le résultat, en revanche, est le même. En très peu de temps, des centaines de milliards ont été perdus, et la question se pose: comment est-ce possible?

Musk a perdu plus de 200 milliards

Pour Elon Musk, les pertes ont dépassé les 200 milliards de dollars. C'est du moins ce qu'a calculé le Bloomberg Billionaires Index. Non pas qu'il faille pour autant faire une collecte pour lui: sa fortune s'élève toujours à environ 150 milliards de dollars. Cela suffit pour occuper la deuxième place du hit-parade des plus riches. La première place est actuellement occupée par Bernard Arnault, le président du groupe de luxe français LVMH.

Elon Musk hat Twitter gekauft. elon musk twitter watson
Avec Twitter, Elon Musk a perdu de l'argent et ruiné sa réputation.image: imago/shutterstock/watson

En achetant Twitter, Musk n'a pas seulement perdu environ 40 milliards de dollars, il a aussi probablement terni l'image de Tesla. L'action Tesla était à son apogée en novembre 2021 et la fortune de Musk s'élevait alors à plus de 300 milliards de dollars. Puis le crash technologique est arrivé et les titres Tesla ont perdu près de 70% de leur valeur.

Ces derniers jours, le cours de l'action Tesla s'est légèrement redressé. Mais il n'est pas certain qu'il retrouve de sitôt son niveau record d'antan. Musk a causé des dommages trop importants à son image par son comportement maladroit sur Twitter.

L'Indien Gautam Adani a, lui aussi, pu se targuer d'être l'homme le plus riche du monde pendant une courte période. Mais actuellement, il voit sa fortune fondre comme une boule de neige en enfer. Contrairement à Musk, Adani est encore peu connu dans notre pays. Voici donc une brève biographie:

FILE- Adani Group Chairman Gautam Adani attends the 'Invest Karnataka 2016 - Global Investors Meet' in Bangalore, India, Feb. 3, 2016. Hindenburg Research is a financial research firm with a ...
Gautam Adani ne doit pas beaucoup rire en ce moment.image: keystone

Aujourd'hui âgé de 60 ans, Adani a grandi dans la ville indienne d'Ahmedabad, dans l'Etat du Gujarat. Il n'a pas fait d'études supérieures et a commencé sa carrière en tant que négociant de diamants à Mumbai. Il est ensuite retourné dans sa ville natale et a fondé la société Adani exports.

Dans les années 90, il a commencé à acquérir des terrains autour du port de Mundra avec cette entreprise. Comme la mer y est particulièrement profonde, ce port est spécialement adapté aux énormes porte-conteneurs. Adani a conclu une joint-venture avec le Gujarat pour développer ce port.

Au tournant du siècle, Narendra Modi était l'homme fort du Gujarat. L'actuel premier ministre de l'Inde s'entendait à merveille avec Adani. Très vite, l'entreprise Adani exports et l'Etat du Gujarat sont pratiquement devenus des jumeaux siamois et Adani a obtenu la plupart des contrats du secteur public.

Il a pu acheter et développer des lignes de chemin de fer et des aéroports et tout cela l'a rendu très riche. Il n'y a donc rien d'étonnant dans sa déclaration récente lors d'une interview télévisée:

«Je peux affirmer avec fierté que j'ai eu de très bonnes expériences avec le gouvernement Modi»

Le groupe Adani s'est ensuite transformé en un conglomérat opaque sous l'égide duquel se côtoient des entreprises de toutes sortes. De l'importation de charbon d'Indonésie aux centres de données, il y en a pour tous les goûts. De plus, Gautam Adani est un homme à l'ego démesuré et au goût du risque encore plus prononcé. Il a un jour déclaré avec assurance au Financial times:

«Soit tu te reposes sur un tas de cash, soit tu continues à te développer. Il n'y a pas d'autre voie»

Quiconque s'éloigne trop de son domaine de compétence principal risque de s'écraser. C'est ce qui est arrivé à Adani avec ses projets grandioses dans le domaine de l'énergie durable. Il voulait faire de l'Inde un Etat modèle en matière d'écologie grâce à l'énergie solaire et à l'hydrogène, mais il s'est manifestement fait avoir. L'agence de notation Credit sight a donc conclu dès l'été dernier que le groupe Adani était «profondément surendetté».

Un shortseller frappe

Adani ne s'est pas laissé décourager pour autant. Au contraire, il a continué sur sa lancée et voulait lever des capitaux extérieurs supplémentaires à hauteur de 2,4 milliards de dollars. Il a maintenant dû renoncer à ce plan, car un hedge fund new-yorkais du nom de Hindenburg lui a mis des bâtons dans les roues.

Le cerveau de Hindenburg est un homme du nom de Nate Anderson. Il s'est fait connaître en tant que «shortseller», c'est-à-dire qu'il mise sur le fait que les actions d'une entreprise sont nettement surévaluées et qu'elles vont donc s'effondrer. Il est possible de contribuer à cet effondrement, par exemple en révélant que l'entreprise en question fait miroiter quelque chose qui ne correspond pas à la réalité.

C'est exactement ce que Hindenburg a fait avec Adani. Dans un rapport de plus de 400 pages, les méfaits du groupe sont minutieusement énumérés. Le frère de Gautam Adani, Vinod, aurait créé 38 sociétés-écrans sur l'île Maurice dans le but de manipuler le cours des actions et de blanchir de l'argent. De même, les véritables rapports de propriété ainsi que l'endettement élevé ont été dissimulés, peut-on lire entre autres dans le rapport.

Adani rejette entièrement les accusations et les qualifie de «tas de mensonges». Il n'a toutefois rien pu faire pour empêcher l'effondrement de ses actions, qui lui a fait perdre jusqu'à présent plus de 100 milliards de dollars. De même, il a dû annuler hier l'augmentation de capital prévue, car sa réputation de débiteur fiable s'est envolée. Des banques comme CS ou Citigroup refusent d'accepter ses titres en garantie.

Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk».
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La BCE va prendre une décision importante pour la Suisse
La principale institution monétaire de l'Union européenne a calculé ce qu'il pourrait se passer une fois le stade d'inflation terminé. Et il y a des chances que ce soit bon pour l'immobilier suisse, mais moins pour les locataires les plus précaires.

«La BCE est prête à baisser les taux d'intérêt, dit son économiste en chef», titrait le média de référence Financial Times en tête de son site internet. La Banque centrale européenne (BCE) procédera donc à une première baisse des taux en juin et abaissera son principal taux de refinancement de 4,5 à 4,25%. Cela ne s'arrêtera pas là et, au final, cela pourrait doper l'immobilier en Suisse (sans toutefois être la panacée).

L’article