Economie
Argent

Les loyers vont encore augmenter, mais pas en septembre

Les loyers vont encore augmenter, mais pas en septembre

En septembre, les locataires éviteront la première hausse du taux d'intérêt de référence pour les baux à loyer, mais le couperet va tout de même tomber.
28.08.2023, 15:4828.08.2023, 16:35
Plus de «Economie»

Les locataires devraient échapper, début septembre, à une réplique de la première hausse du taux d'intérêt de référence applicable aux baux à loyer, annoncée en juin par l'Office fédéral du logement (OFL). Cette hausse réglementée de 25 points de base, à 1,50%, avait alors ouvert la porte à l'augmentation par les bailleurs à hauteur de 3% des loyers indexés sur cet instrument.

La hausse des loyers sera pour 2024

«Nous ne comptons pas sur un relèvement du taux de référence au 1ᵉʳ septembre. Nous attendons la deuxième hausse au 1ᵉʳ décembre (...) qui autorisera une majorité de bailleurs à augmenter les loyers à compter du 1ᵉʳ avril 2024», a indiqué à l'agence AWP Fredy Hasenmaile, chef économiste de Raiffeisen Suisse.

Le sursis s'annonce ainsi de courte durée. Le directeur de l'OFL, Martin Tschirren, avait d'ailleurs prévenu début juin déjà tabler sur une nouvelle hausse de 25 points de base «pour l'hiver prochain ou en 2024».

La Banque nationale suisse (BNS), dont la politique monétaire régit par ricochet le taux de référence pour les loyers, excluait lors de son dernier examen de la situation économique et monétaire fin juin de renoncer à de nouvelles hausses de son principal taux en raison du renchérissement des loyers.

Reconnaissant que le phénomène participait à brève échéance à une inflation sur laquelle l'institut d'émission tente de reprendre la main, son président Thomas Jordan avait indiqué, fin juin, que «cela ne doit toutefois pas nous empêcher de relever notre taux directeur lorsque c'est nécessaire». Ce dernier avait alors été relevé de 25 points de base à 1,75%.

«Nous attendons une nouvelle hausse»

L'économiste en chef de la coopérative bancaire saint-galloise prévient que le relèvement prévu pour décembre risque fort de ne pas être le dernier du genre. «Nous attendons une nouvelle hausse pour fin 2024 ou début 2025, qui portera le taux de référence à 2,0%», poursuit Hasenmaile.

Cette troisième hausse devrait toutefois être suivie d'une pause relativement prolongée, estimée chez Raiffeisen à deux ans.

«Le renchérissement des loyers va certes faire rebondir l'inflation au-dessus de la marque des 2% en novembre, mais le phénomène devrait revenir dans la fourchette visée par la BNS début 2024, pour rester par la suite durablement sous contrôle.»
Fredy Hasenmaile

A son introduction en 2008, le taux hypothécaire de référence applicable aux contrats de bail se situait à 3,5%. Il n'a eu de cesse de reculer jusqu'en juin dernier, date à laquelle a sonné l'amorce d'un relèvement après un plus bas à 1,25% depuis mars 2020. (jah/ats)

Il publie des fiches de salaire sur TikTok
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Coop s'attaque aux clients de Claire's
Un nouveau format de bijouterie à petit prix est lancé cette semaine avec, dans un premier temps, trois magasins. Coop est à l'origine de cette initiative. Les similitudes avec une chaîne sud-coréenne sont étonnantes. Voici ce qui se cache derrière.

Il n'y a pas de meilleur emplacement pour le commerce de détail suisse: la partie inférieure de la Bahnhofstrasse à Zurich, près de la gare centrale, accueille jusqu'à 80 000 personnes les jours de forte affluence. On y trouve aussi bien des magasins phares de Swisscom ou de Victorinox que le grand magasin Globus ou un H&M de quatre étages. Les magasins y paient des loyers allant jusqu'à 9000 francs le mètre carré. Coop y tente désormais sa chance avec un nouveau format: cette semaine, le distributeur ouvre un magasin «Blingbox».

L’article