ciel clair-4°
DE | FR
1
Economie
avion

Easyjet gagne de plus en plus d'argent par voyageur

Easyjet gagne de plus en plus d'argent par voyageur

L'entreprise s'attend à ce que la capacité de transport retrouve son niveau d'avant pandémie au quatrième trimestre. Par ailleurs, son revenu par siège est en hausse d'un tiers sur les 12 derniers mois.
25.01.2023, 11:1128.01.2023, 18:45

La compagnie britannique à bas prix Easyjet a relevé mercredi ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2022/2023 sur la base de bonnes ventes au premier trimestre et de solides réservations en cours.

«Si nous restons conscients des perspectives macroéconomiques incertaines à travers le monde, sur la base des niveaux actuels de demande et réservations élevées, Easyjet prévoit de faire mieux que les attentes actuelles du marché pour l'exercice 2023.»

Une année 2023 qui s'annonce positive

Il souligne également que les rendements s'améliorent, avec les revenus par siège en hausse de plus d'un tiers sur un an, tout comme les revenus annexes aux tickets (consommations, bagages, etc). De plus, les offres de vacances enregistrent une hausse de 161% sur un an, grâce à un appétit très fort pour les voyages au Royaume-Uni.

Les perspectives pour Pâques, qui entrent dans le troisième trimestre comptable, sont très favorables tout comme celles pour l'été. En termes de capacité, le groupe anticipe pour son premier semestre décalé 38 millions de sièges, soit 25% de plus qu'un an plus tôt, et table sur 56 millions de sièges pour le deuxième semestre (+9% sur un an).

Easyjet avait annoncé fin novembre une troisième perte annuelle d'affilée, plombée notamment par les perturbations de ses activités avant l'été. Le groupe prévoit encore une perte avant impôt au premier semestre de son exercice décalé, mais «nettement inférieure à celle du premier semestre 2021/2022». (ats/sia)

Ce passager passe le test des bagages à main d'EasyJet haut la main

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Bieber et les autres ont trouvé un nouveau moyen de gagner des millions
Les superstars vendent les droits de l'ensemble de leur catalogue musical pour des centaines de millions de dollars. La tendance touchera-t-elle aussi la branche suisse?

L'ambiance est à la ruée vers l'or dans le secteur de la musique. La liste des superstars qui vendent les droits de leur catalogue musical ne cesse de s'allonger. Phil Collins, Bob Dylan, Bruce Springsteen et Tina Turner l'ont déjà fait et ils devraient bientôt être rejoints par Pink Floyd et Dr Dre. Justin Bieber quant à lui l'a déjà fait pour 200 millions de dollars. Les sommes perçues par les superstars pour les droits de leurs oeuvres sont astronomiques: de cent millions à un demi-milliard de dollars.

L’article