larges éclaircies
DE | FR
Economie
Hôpitaux

Bertrand Levrat obtient une hausse de salaire de 70 000 francs

Le directeur des HUG obtient une augmentation de 70 000 francs

Bertrand Levrat occupe le poste de directeur général des HUG depuis le 1er juin 2013.
Bertrand Levrat voit son salaire augmenter de 18 pour cent. Keystone
Visiblement, il s'agissait jusqu'alors du directeur d'un hôpital universitaire le moins bien payé de Suisse.
31.05.2023, 10:0103.06.2023, 18:40
Plus de «Economie»

Le directeur général des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) Bertrand Levrat voit son salaire augmenter de près de 20 pour cent. Il touchera dorénavant 450 000 francs par année, contre 380 000 francs auparavant.

L'information, révélée par la Tribune de Genève, a été confirmée mercredi à Keystone-ATS par Laurent Paoliello, le porte-parole du Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS).

Interrogé par le quotidien, le conseiller d'Etat Mauro Poggia, chef du DSPS, relève que Bertrand Levrat était jusqu'à présent le directeur général d'un hôpital universitaire suisse le moins bien rémunéré:

«Son traitement était même inférieur à certains hôpitaux cantonaux non universitaires»

Le salaire du directeur général des HUG n'avait pas été réévalué depuis 2013. Le traitement avait été adapté en 2020, mais Bertrand Levrat avait renoncé à la hausse, car elle intervenait en pleine crise sanitaire. Les HUG comptent 12 000 collaborateurs. Ils essuient un déficit de 100 millions de francs par année depuis 2020.

(jah/ats)

Il publie des fiches de salaire sur TikTok
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Pourquoi Swisscom réclame 90 millions de francs à Sunrise
Swisscom a engagé des poursuites judiciaires contre Sunrise, réclamant des dommages et intérêts en liens avec un contrat d'utilisation partagée du réseau.

Swisscom a intenté une action en justice contre Sunrise. Le numéro un suisse des télécoms demande des dommages et intérêts de 90 millions de francs liés à un contrat d'utilisation commune du réseau de téléphonie mobile.

L’article