DE | FR

Les appartements et maisons sont toujours plus chers en Suisse

Cette hausse est due à de multiples facteurs: pandémie, immigration et croissance économique.
04.01.2022, 09:1204.01.2022, 11:44

L'immobilier a continué de flamber en Suisse l'année dernière, avec une nette accélération des prix pour les appartements et maisons, a révélé mardi le portail Immoscout24 et la société de conseil Cifi dans une étude.

Voici ce que les auteurs de l'étude ont détaillé:

Pour les villas:

  • Les prix ont enflé de 6,9% sur l'exercice écoulé.
  • Le tarif moyen de 6710,71 francs par m² constaté en janvier 2021 est passé à 7171,16 francs, début 2022.

Pour les appartements:

  • Leur valeur s'est accrue de 7,3% sur les douze derniers mois,
  • Le prix par surface est passé de 7483,83 francs en janvier dernier à actuellement 8032,31 francs.

Comment expliquer cette hausse

«Ces importantes augmentations de valeur ne sauraient s'expliquer exclusivement par l'évolution des besoins en matière de logement en raison de la pandémie.»
Immoscout24 et le Cifi

Selon les commanditaires de l'étude, les prix sont également portés par la croissance économique et de l'immigration, alors que l'offre se fait plus rare. L'inflation, en forte hausse ces derniers mois, a davantage amplifié ce phénomène.

Et les locataires dans tout ça?

Ils n'ont, quant à eux, bénéficié l'année écoulée que d'un infime recul des loyers de 0,3% en moyenne nationale.

Pour 2022, les spécialistes tablent sur une nouvelle hausse des prix. A moins que les banques centrales, et notamment la Banque nationale suisse (BNS), relèvent leurs taux directeurs et renchérissent le coût des hypothèques. (jah/ats)

Aucun rapport, mais c'est spéctaculaire:

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Télétravail ou présentiel: lequel est plus écologique?
Le télétravail enthousiasme certains, mais en exaspère d'autres. Qu’en est-il sur leur impact carbone? Réponse en 3 points.

Avec le variant Omicron qui court, une chose est sûre: le télétravail fait partie des bonnes solutions pour éviter les clusters. Mais est-ce que le distanciel est également un bon moyen de limiter les gaz à effet de serre? «Ce n’est pas si simple», répond Jérémie Almosni, directeur régional de l’Agence de la transition écologique (Ademe) au Parisien.

L’article