DE | FR
Netflix Tik Tok télévision jeune femme cheveux lunettes

Les influenceurs ont une nouvelle plateforme à disposition, sur Netflix. Image: Shutterstock

Netflix s'inspire un peu, beaucoup, de Tik Tok

Le géant du streaming lance une nouvelle fonctionnalité qui ressemble fortement à la célèbre application chinoise de vidéo.



Le géant du streaming Netflix a fleuré le bon filon. Intitulé «Pour Rire», il propose un nouvel onglet dans son app' qui permet de voir et de publier de courtes vidéos humoristiques. Et tout cela en utilisant des extraits de ses films préférés. A y regarder de plus près, ça ressemble carrément à un «Tik Tok bis».

A quoi ça ressemble

abspielen

La fonctionnalité «Pour Rire» expliquée par Netflix. Vidéo: YouTube/Netflix Is A Joke

C'est quoi Tik Tok?

C’est un réseau social qui cartonne auprès des 13-18 ans et avec plus de deux milliards de téléchargements, c'est la deuxième application la plus téléchargée au monde, après Whatsapp. On y publie des petites vidéos de soi-même chantant en playback, des «challenges» de chorégraphies dansantes, et même des vidéos ou on ne fait absolument rien. En gros, on s’expose, on se regarde et on «like».

Pourquoi c'est intéressant

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

Trump is back, enfin presque

Privé de réseaux sociaux depuis le mois de janvier, l'ancien président américain devrait lancer sa propre plateforme internet, d'ici trois mois.

C'est un conseiller de l'ancien locataire de la Maison Blanche, qui a fait l'annonce fracassante sur la chaîne américaine Fox News:

«Il va apporter des dizaines de millions d'abonnés à cette nouvelle plateforme», a-t-il encore ajouté. Le compte Twitter du milliardaire américain comptait 88 millions d'abonnés, avant que le réseau social à l'oiseau bleu ne décide de supprimer son profil, suite à l'assaut du Capitole, en janvier dernier.

L'ex-président a aussi été banni de manière temporaire ou …

Lire l’article
Link zum Artikel