DE | FR
Les influenceurs ont une nouvelle plateforme à disposition, sur Netflix.
Les influenceurs ont une nouvelle plateforme à disposition, sur Netflix.Image: Shutterstock

Netflix s'inspire un peu, beaucoup, de Tik Tok

Le géant du streaming lance une nouvelle fonctionnalité qui ressemble fortement à la célèbre application chinoise de vidéo.
04.03.2021, 15:3304.03.2021, 20:03

Le géant du streaming Netflix a fleuré le bon filon. Intitulé «Pour Rire», il propose un nouvel onglet dans son app' qui permet de voir et de publier de courtes vidéos humoristiques. Et tout cela en utilisant des extraits de ses films préférés. A y regarder de plus près, ça ressemble carrément à un «Tik Tok bis».

A quoi ça ressemble

La fonctionnalité «Pour Rire» expliquée par Netflix. Vidéo: YouTube/Netflix Is A Joke

C'est quoi Tik Tok?

C’est un réseau social qui cartonne auprès des 13-18 ans et avec plus de deux milliards de téléchargements, c'est la deuxième application la plus téléchargée au monde, après Whatsapp. On y publie des petites vidéos de soi-même chantant en playback, des «challenges» de chorégraphies dansantes, et même des vidéos ou on ne fait absolument rien. En gros, on s’expose, on se regarde et on «like».

Pourquoi c'est intéressant

  • Netflix cherche à capter un public toujours plus jeune, friand de vidéos courtes et ultra rythmées.
  • «Pour Rire» n'est pas encore disponible chez nous. Pour l'instant, ils tentent l'onglet sur des utilisateurs d'Iphone uniquement dans certains pays, dont les Etats-Unis.
  • Youtube revendique 3,5 milliards de vues quotidiennes pour sa plateforme Youtube Shorts, testée en Inde. Le marché global est donc énorme.
  • Instagram s'est également mis aux formats courts avec Reels, depuis août dernier. Tout comme Snapchat.
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse parmi les pays «les plus complices» de l'évasion fiscale
C'est ce que soutient un rapport publié par une ONG britannique. La Suisse serait le deuxième pays le plus complice de l'évasion fiscale dans le monde, après les Etats-Unis et devant Singapour.

Les Etats-Unis ont pris la tête d'un classement des pays «les plus complices» de l'évasion fiscale dans le monde, juste devant la Suisse. Washington obtient «la pire note jamais enregistrée» dans un baromètre de l'opacité financière publié par une l'ONG britannique.

L’article