DE | FR

Retour à la normale pour la rentabilité de Migros en 2021

La rentabilité du géant orange est revenue à la normale l'année dernière: en 2020, les chiffres avaient été gonflés par les cessions de Globus et d'un centre commercial dans la banlieue de Zurich.
29.03.2022, 10:2529.03.2022, 12:35

En 2021, le résultat d'exploitation de Migros a atteint 800 millions de francs, contre 1,86 milliard en 2020, et le bénéfice net s'est établi à 668 millions après 1,76 milliard l'exercice précédent, a détaillé le distributeur mardi dans un communiqué.

Cet écart par rapport à l'année passée s'explique. Les chiffres de 2020 avaient été gonflés par les cessions des grands magasins Globus et du centre commercial Glattzentrum dans la banlieue de Zurich. En excluant ces effets exceptionnels, le bénéfice net s'était élevé à 555 millions en 2020 et le profit net a donc progressé de 20,4% en 2021.

«La pandémie de Covid-19 a de nouveau eu un impact sur la marche des affaires du groupe Migros en 2021», a indiqué ce dernier. Alors que les secteurs des voyages, des loisirs et de la restauration ont subi des pertes, l'activité principale du commerce de détail «s'est développée avec succès». (ats)

D'autres résultats ont été communiqués aujourd'hui 👇

Migros a développé un oeuf dur vegan

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
En Suisse, la hausse des prix inquiète et «ce n'est que le début»
La hausse des prix en Suisse a incité les ménages à changer leurs habitudes. Malgré l'inquiétude, la hausse des prix demeure toutefois modérée. Mais jusqu'à quand?

Avec l'énergie en tête de liste, la population suisse s'inquiète de voir son portefeuille se vider à toute vitesse. C'est notamment le cas du retraité René Teuscher (72 ans) qui s'est exprimé à la RTS lors dans un reportage vidéo publié vendredi.

L’article