DE | FR
Parlons cash

Voici comment ton rapport à l'argent influence ton succès financier

Quel est ton rapport à l'argent? De quelle manière abordes-tu les questions de finance? Voici comment ton attitude face à l'argent (ou «money mindset») peut t'aider à obtenir plus de succès et de satisfaction.
23.12.2021, 11:31
Olga Miler
Olga Miler
Suivez-moi

Connais-tu ton rapport à l'argent? Es-tu plutôt du genre économe, plutôt épicurien(ne), ou bien l'argent te laisse-t-il dans une certaine mesure complètement indifférent(e) et tu n'y penses presque jamais? Es-tu stressé(e) parce que tu as l'impression qu'il n'y en a jamais assez et qu'à la fin du mois, ton compte en banque est vide? Est-ce que tu parles d'argent sans retenue ou est-ce que, au contraire, cela te met plutôt mal à l'aise et te gêne? Peut-être as-tu un solide matelas sur ton compte et que tu réfléchis à la manière dont tu pourrais en tirer davantage?

Comme beaucoup de choses, investir commence dans la tête.
Comme beaucoup de choses, investir commence dans la tête. image: shutterstock

J'ai enregistré un podcast cette semaine. Mon invitée était une actrice et elle a dit: «Pour moi, l'argent est quelque chose de rationnel, un moyen de parvenir à une fin.» Lors de séminaires, je constate que pour de nombreuses personnes, l'argent a des significations très personnelles. Pour les uns, l'argent est lié à de fortes émotions et souvent à de grandes peurs et au stress, quand d'autres le regardent très froidement et trouvent plutôt ennuyeux ce qui tourne autour des chiffres, des graphiques et des faits.

Comment les émotions liées à l'argent peuvent influencer ton succès et ta santé

Quel que soit ton rapport à l'argent, ta personnalité en matière d'argent et la manière dont tu gères tes émotions jouent un rôle dans ta réussite personnelle en matière d'épargne, d'investissement ou de négociation. Des études ont par exemple montré que la panique lors d'un investissement entraîne une perte de 8 à 10% du patrimoine des investisseurs.

Mais connaître tes émotions par rapport à l'argent ne peut pas seulement t'aider à investir. Cela peut t'aider à réduire le stress dans ton couple – selon les données, l'argent est l'un des points de discorde les plus fréquents dans les couples –, tu peux augmenter ta satisfaction personnelle dans la vie et même obtenir une contribution positive pour ta santé. Par exemple, des études de PwC montrent que l'argent peut être l'une des principales causes de stress au travail et qu'il est cité 3 fois plus souvent que, par exemple, l'inquiétude de perdre son emploi.

Napoleon Hill a décrit dès 1937 dans son livre «Think and Grow Rich – réfléchissez et devenez riche» que le succès avec l'argent commence aussi dans la tête. Pour ce faire, il a interrogé pendant 20 ans des personnes qui ont «réussi» et a rédigé un guide de la réussite en 13 étapes. Je serais très intéressée de savoir combien de personnes, parmi les 60 millions de lecteurs, l'ont mis à profit jusqu'à présent.😉

Qu'est-ce qu'un «money mindset»?

On entend par «money mindset» ton attitude, tes croyances, ta façon de penser, ta philosophie et ton attitude vis-à-vis de l'argent et de ta situation financière actuelle et future, ainsi que la manière dont tu les évalues. En bref, ta «perception de l'argent» – la manière dont tu vois l'argent, l'importance que tu lui accordes et les sentiments positifs et négatifs que tu lui associes.

Ton attitude face à l'argent n'est pas seulement déterminée par toi-même, mais elle est influencée très tôt dans l'enfance, vers 5-7 ans, et tout au long de ta vie par ton environnement, tes expériences et ton éducation. Pour mieux te connaître, tu peux te poser des questions telles que:

  • Comment parlait-on de l'argent et comment gérions-nous l'argent chez nous à la maison?
  • Que signifie l'argent et quelle est son importance pour moi? Que signifie le succès? Par ex. sécurité financière, liberté, du temps, etc.
  • Gagner de l'argent fait...
  • Etre riche signifie...
  • Parler de l'argent est pour moi...
  • Ma plus grande peur concernant l'argent, c'est...
  • Quels sont mes principes concernant l'argent. Par ex. «L'argent seul ne fait pas le bonheur. L'argent corrompt le caractère», etc.

Le but de l'exercice est d'identifier les schémas qui influencent ta relation avec l'argent. Note les réponses et examine-les en prenant un peu de recul. Qu'est-ce qui te frappe? Y a-t-il des peurs cachées ou des sentiments positifs et négatifs qui influencent considérablement tes décisions ou ton comportement, sans que tu en aies pris conscience auparavant?​

Quel est ta personnalité relative à l'argent?

Pour mieux te connaître, et peut-être aussi mieux connaître tes proches, tu peux essayer de te classer dans une personnalité relative à l'argent. Il existe différents modèles à cet effet, Ken Honda a par exemple cristallisé les 7 types suivants dans son livre à succès «Happy Money»:

  • Epargnant(e): Tu épargnes constamment, la plupart du temps même sans objectif concret, car tu ne te sens protégé que par l'épargne.
  • Dépensier/ère: Tu dépenses souvent et même inutilement de l'argent sans trop y penser, pour toi mais aussi pour les autres, et tu essaies de compenser le stress par des achats.
  • Chercheur/se d'argent: Tu considères la réussite financière comme une affirmation de soi et tu consacres la majorité de ton temps et de ton énergie à ton travail.
  • Indifférent(e): Tu penses peu ou pas du tout à l'argent, tu ne te laisses pas influencer par celui-ci et tu te contentes d'un petit budget.
  • Prolixe: Forme mixte, gagner de l'argent est important pour toi, mais tu aimes aussi beaucoup le dépenser.
  • Joueur/se: Tu prends des risques pour des gains élevés.
  • Inquiet/ète: Tu te fais toujours du souci pour l'argent, que tu en aies beaucoup ou peu, la cause en est souvent un manque de confiance en soi.

Bien sûr, il s'agit de généralisations et peut-être te retrouves-tu dans différents types, mais aussi tes proches, en fonction de leur situation de vie. Par exemple, mes enfants sont totalement différents, l'un est davantage prolixe et l'autre est plutôt dépensier.

Que tu parviennes ou non te rattacher à un type de personnalité, un peu d'introspection sur ton rapport à l'argent et sur les sentiments que tu y associes peut certes sembler un poil ésotérique, mais peut t'aider à bien des égards – y compris à maîtriser tes émotions pour bien investir.

Les émotions de l'investisseur

Si ton attitude vis-à-vis de l'argent conditionne ton comportement dans différentes situations de la vie, il existe un certain nombre de pièges émotionnels que notre cerveau aime tendre lorsqu'il s'agit d'investir. En voici quelques exemples et ce que tu peux faire:

  • Biais de confirmation: signifie que nous interprétons les informations de manière à confirmer les décisions déjà prises. Dans ce cas, il est utile de consulter plusieurs sources et de faire preuve d'esprit critique : pourrais-je aussi me tromper et pourquoi?
  • Biais d'information: indique la difficulté à trouver et à interpréter des informations pertinentes, par exemple si tu investis à moyen terme (sur plus de 5 ans) et que tes décisions sont aujourd'hui guidées par les fluctuations quotidiennes des cours. Dans ce cas, il serait par exemple préférable d'interpréter une période plus longue.​
  • Biais d'aversion à la perte: signifie que nous ressentons les pertes comme jusqu'à deux fois plus douloureuses que le bonheur que nous éprouvons face à des gains équivalents. Cela peut nous amener à pondérer différemment les informations négatives, par exemple, et à modifier notre stratégie à long terme en cas de fortes fluctuations sur le marché des actions.​
  • Simplification (à l'excès): l'adage d'investissement evergreen dit qu'il ne faut pas investir dans quelque chose que l'on ne comprend pas. Ceux qui optent pour des solutions et des produits plus complexes devraient prendre le temps et faire l'effort de comprendre ce qui se passe réellement avec leur argent, afin d'éviter les surprises et les erreurs de décision.
  • Effet de groupe / instinct grégaire: acheter parce que tout le monde achète, vendre quand tout le monde le fait, par exemple par peur des pertes, conduit à des montagnes russes de sentiments lors de l'investissement et aux erreurs qui en découlent.​

Pour garder le cap au moment d'investir, il est utile d'établir un profil de risque individuel afin que la stratégie choisie corresponde à ton patrimoine et à ton «money mindset». Les outils en ligne et les banques le font de manière standard.

Il peut également se révéler utile de suivre une stratégie d'investissement claire et diversifiée avec des objectifs correspondants et, pour ceux qui le souhaitent, en misant sur différents pots, par exemple pour la spéculation à court terme et l'investissement à long terme. De cette manière, les émotions et les expériences ont une place et un cadre protégé sans que tu doives immédiatement changer tes plans à long terme.

Quelles émotions associes-tu à l'argent? Penses-tu qu'un état d'esprit positif vis-à-vis de l'argent peut vraiment t'aider à mieux réussir, ou s'agit-il simplement de conseils bien intentionnés décrits dans des livres? Quelle est ton expérience sur le sujet?

photo: dr
Olga Miler ...
... a travaillé pour UBS pendant plus de dix ans dans diverses fonctions. Elle a notamment mis sur pied le programme de promotion des femmes et l'UBS Gender ETF. Plus récemment, elle a fondé la start-up SmartPurse, une plateforme sur laquelle elle propose des cours et des ateliers numériques sur la finance pour les femmes. L'année dernière, Miler a tenu le blog watson «Frauen und Geld» (Les femmes et l'argent) et cette année, elle nous fait bénéficier de son expertise via «Parlons cash».

Divers croquis pour les premières pièces du Franc

1 / 10
Divers croquis pour les premières pièces du Franc
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: le souper de boîte

Parlons Cash! les derniers épisodes

Comment les petits investisseurs influencent le cours des actions

Link zum Artikel

5 choses à savoir sur l'inflation – et son rôle pour tes placements

Link zum Artikel

Comment trouver ton chemin dans la jungle des frais financiers​

Link zum Artikel

3 conseils pour te préparer à une urgence inattendue

Link zum Artikel
Kim Kardashian s'enrichit grâce à des sous-vêtements
A la tête d'un empire composé de produits de beauté et de télé-réalité, la fortune de Kim K. est estimée par le magazine Forbes à 1,2 milliard de dollars. Et sa marque de lingerie prend de la valeur.

Skims, la société co-fondée par la star de téléréalité Kim Kardashian qui vend des sous-vêtements, a doublé sa valeur en moins de dix mois. Des investisseurs n'ont pas hésité à injecter 240 millions de dollars dans une opération l'évaluant à 3,2 milliards de dollars.

L’article