larges éclaircies
DE | FR
Economie
Suisse

Fraude à l'assurance: le nombre de cas suspects a grimpé

Fraude à l'assurance: le nombre de cas suspects a grimpé

Image
En 2020, plus de 2200 cas suspects de fraude à l'assurance ont été observés en Suisse. Une hausse considérable par rapport à l'année précédente.
20.09.2021, 10:1220.09.2021, 10:31
Plus de «Economie»

Le nombre de cas suspects en matière de fraude à l'assurance a significativement augmenté en 2020, avec une hausse de près de 25%. La Suva a examiné plus de 2200 cas suspects et évité le versement injustifié de 12.6 millions de francs de prestations.

Sur un total d'un peu plus de 222'000 cas, 2236 cas suspects ont été examinés en 2020, indique la Suva lundi.

Impact du Covid

Le montant économisé est également plus bas par rapport à l'année précédente avec le versement de 12.6 millions de francs de prestations évité contre 17.1 millions en 2019. La pandémie de coronavirus, entravant parfois les investigations, explique cette diminution. Le montant économisé en moyenne par cas se chiffre à 26'360 francs, contre 24'700 francs l'année précédente.

Les types de fraudes sont de plus en plus diversifiés, constate par ailleurs la Suva. Une part minime de fournisseurs de prestations, comme les médecins et les hôpitaux, effectuent sciemment des décomptes imprécis ou erronés. La caisse cite en exemple le cas d'un médecin qui décomptait plus de 24h de travail par jour et établissait des factures pour des jours où il était en vacances.

Depuis l'introduction des mesures de lutte contre la fraude en 2007, plus de 194 millions de francs de paiements injustifiés ont pu être évités. (sda/ats)

Les drag-kings tu connais? On en a rencontré deux qui nous expliquent.
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les néonazis suisses reprennent du poil de la bête
Depuis l’attaque terroriste du Hamas, l'extrême droite surfe sur une nouvelle vague antisémite en Suisse aussi. Des militants appellent à la violence, nient l’Holocauste et propagent la haine contre les Juifs et les non-Blancs.

Il est effrayant de voir à quel point l'antisémitisme rampant devient de plus en plus visible dans notre société. Cela ne concerne pas seulement les islamistes et les extrémistes de gauche, mais aussi les néonazis. La haine propagée par les fans suisses d’Hitler s'accentue depuis le 7 octobre 2023. Les militants d'extrême droite gagnent en popularité sur les réseaux sociaux.

L’article