DE | FR

Plusieurs dizaines de morts dans un accident de train au Pakistan

Au moins 30 personnes ont été tuées et des dizaines blessées lundi dans un accident de train au sud du Pakistan.
07.06.2021, 06:4107.06.2021, 17:30

Le Millat Express, qui a déraillé avant d'être percuté par un autre convoi venant en sens inverse, relie le grand port de Karachi à Sargodha. Un responsable de la police de Daharki a fait état d'un premier bilan confirmé d'au moins 30 morts.

«Plusieurs personnes ont été tuées et de nombreuses autres sont toujours prisonnières à l'intérieur», a précisé le responsable des Pakistan Railways, ajoutant que les secours étaient à l'œuvre sur place.

Des images prises sur le vif par des téléphones portables montrent un enchevêtrement de débris métalliques et plusieurs wagons verts des Pakistan Railways renversés.

(ats/afp)

La chasse à l'homme, en Dordogne

1 / 11
La chasse à l'homme, en Dordogne
source: twitter/gendarmerie nationale
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Loi Covid, pour ou contre?

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nouveau gouvernement français est dans l'embarras pour des accusations de viol
Sitôt formé, déjà éclaboussé! Et il y a de quoi... Jeudi, le gouvernement français s'en est remis à la justice lundi pour «trancher» le cas d'un ministre accusé de viols, Damien Abad.

Une affaire embarrassante pour le président Emmanuel Macron qui a promis la «tolérance zéro» en matière de violences faites aux femmes. Elle touche un exécutif à peine nommé vendredi dernier, et qui doit, en plus, se mettre en ordre de marche en vue des élections législatives des 12 et 19 juin.

L’article