DE | FR

La résistance s'organise en Afghanistan

A man holds the flag of Afghanistan during a protest in Jalalabad on Wednesday, Aug. 18, 2021.   Taliban militants have attacked protesters in eastern Afghanistan who dared to take down their banner and replace it with the country

Une manifestation anti-talibans à Jalalabad. Image: sda

Les talibans ne contrôlent pas encore la totalité du territoire afghan. Dans une province du nord-ouest, des leaders appellent à la résistance, alors que des manifestations ont été brutalement réprimées.



Quelques jours après la prise de Kaboul, alors que les talibans cherchent à former un gouvernement, de premiers actes de résistances se mettent en place à travers le pays.

Des manifestations ont notamment éclaté dans les villes de Jalalabad et de Khost, où des participants ont hissé les drapeaux du gouvernement afghan, que les talibans avaient retirés quelques jours auparavant, écrit le New York Times.

Les talibans ont dispersé les rassemblements en tirant sur la foule. Trois personnes ont perdu la vie, 12 ont reporté des blessures, rapporte Reuters.

«Président par intérim»

Dans la province du Panshir, dans le nord-ouest, un mouvement de résistance s'organise autour de l'ancien vice-président Amrullah Saleh et du leader régional Ahmad Massoud, le fils du héros de la lutte anti-soviétique Ahmed Chah Massoud.

Epaulés par un corps de combattants locaux, les deux hommes affirment ne pas reconnaître la légitimité des talibans. D'après Saleh, la fuite du président Ghani a fait de lui le président par intérim. (asi)

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La situation en Afghanistan

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

En Afghanistan, des décennies de progrès pourraient être anéanties

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

Les talibans consultent, Biden fait son mea culpa: les événements de la nuit

Alors que les talibans cherchent à former un gouvernement et tentent de rassurer les Afghans et les puissances mondiales, la vie reprend à Kaboul, où les évacuations se poursuivent dans des conditions difficiles.

Les talibans cherchent à former un nouveau gouvernement. Pour cette raison, ils ont rencontré, mercredi, l'ex-président afghan Hamid Karzai, ainsi que l'ancien vice-président Abdullah Abdullah.

Ces négociations ont été bien accueillies par l'ex-président Ashraf Ghani, qui a précipitamment quitté dimanche son pays pour les Emirats arabes unis. «Je suis actuellement en pourparlers pour retourner en Afghanistan», a-t-il assuré dans un message vidéo adressé à ses compatriotes.

Se présentant comme …

Lire l’article
Link zum Artikel