DE | FR

Trois Occidentaux et un Burkinabé portés disparus dans une attaque

Il s'agit notamment de trois journalistes-formateurs qui travaillent dans l'environnement contre le braconnage.
27.04.2021, 06:3030.04.2021, 16:43
Un groupe de combattants des forces de défense locales, près de Ouagadougou.
Un groupe de combattants des forces de défense locales, près de Ouagadougou.keystone, image d'archives

Une patrouille anti-braconnage, accompagnée de formateurs et journalistes occidentaux, a été attaquée lundi dans l'est du Burkina Faso, faisant trois blessés et quatre disparus: deux Espagnols, un Irlandais et un Burkinabé, a appris l'AFP de sources locales et sécuritaires.

La patrouille, composée de militaires, de forestiers, de formateurs et journalistes occidentaux, «a été la cible d'une attaque sur l'axe Fada N'Gourma-Pama», selon un responsable local. C'est ici:

«Selon les rescapés, deux d'entre eux (expatriés) ont été blessés lors de l'attaque. Les recherches sont toujours en cours», pour retrouver les quatre disparus, a ajouté cette source. Une autre source sécuritaire a affirmé que les Espagnols avaient été retrouvés, ce qui a été démenti par le consul d'Espagne, qui a affirmé à l'AFP ne pas avoir de nouvelles d'eux.

L'attaque a été menée par des hommes armés, circulant à bord de deux véhicules pick-up et d'une dizaine de motos, selon les sources sécuritaires, qui ont précisé que des armes et du matériel, dont deux pick-up et un drone, avaient été emportés par les assaillants.

Attaques djihadistes fréquentes
Plusieurs prises d'otages étrangers ont eu lieu ces dernières années au Burkina Faso, confronté depuis 2015 à des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes. Depuis 2015, les actions violentes des djihadistes ont fait plus de 1200 morts et plus d'un million de déplacés, fuyant les zones de violences.

(ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Cela fera bientôt trois mois que les Russes ont envahi l'Ukraine. Des infrastructures ont été détruites, des personnes ont été tuées et des familles ont été déchirées. L'aide humanitaire suisse tente depuis des semaines d'atténuer les grandes souffrances de la population.

Les yeux humides et la voix tremblante, Natalia raconte sa fuite de Marioupol. Cette ville n'a plus accès à l'eau ni à l'électricité depuis le début du mois de mars et se trouve au milieu des conflits armés entre la Russie et l'Ukraine. Après que sa voiture a été détruite par un missile et qu'elle «aurait pu être touchée à tout moment», Natalia a fui la ville du sud-est de l'Ukraine le 5 mars avec son fils de 10 ans. Elle a dû laisser son mari derrière elle, le père de son fils. Sans savoir si la famille se reverrait un jour.

L’article