International
Allemagne

Ursula von der Leyen devrait succéder à Ursula von der Leyen

Ursula von der Leyen, President of the European Commission, looks up during a press conference after a board meeting of the Christian Democratic Union (CDU) in Berlin, Germany, Monday, Feb. 19, 2024.  ...
Voici Ursula von der Leyen. La probable successeure d'Ursula von der Leyen.Keystone

Ursula von der Leyen devrait succéder à Ursula von der Leyen

Ursula von der Leyen veut succéder à Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne. Il faut dire qu'Ursula von der Leyen a toutes ses chances. Ah, est-ce qu'on vous a dit que c'était Ursula von der Leyen, la favorite?
19.02.2024, 13:44
Plus de «International»

Ursula von der Leyen a annoncé officiellement lundi être candidate à sa succession à la tête de la Commission européenne. L'Allemande s'est imposée durant un mandat secoué par les turbulences, du Covid à la guerre en Ukraine, comme la voix - reconnaissable - de l'UE.

Première femme à occuper ce poste, l'Allemande de 65 ans se verrait bien enchaîner cinq de plus à Bruxelles. Dans une Union européenne à laquelle il est souvent reproché d'être trop peu incarnée, elle a imprimé un style, un ton. Désireuse d'affirmer la place du bloc (mais aussi la sienne) sur la scène internationale, elle a tenté de repousser les limites de son poste - outrepassé son rôle, disent ses détracteurs.

Au risque, parfois, de susciter de vives tensions au sein des 27, comme lors d'un déplacement à Tel Aviv en octobre où elle avait soutenu le droit d'Israël à se défendre sans prendre le soin d'ajouter que la réponse militaire à l'attaque du Hamas devait se faire conformément au droit humanitaire et international.

(ats/acu)

La plus grande pâtisserie végane du monde est bernoise
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'armée birmane a perdu le contrôle d'une ville frontalière clé
Les troupes de la junte birmane se sont totalement retirées de Myawaddy, a annoncé jeudi à l'AFP l'Union nationale Karen (KNU). La ville frontalière est un lieu clé pour le commerce avec la Thaïlande.

«Nous avons pris (le bataillon militaire de Birmanie) 275 à 22 heures hier soir», a déclaré à l'AFP Padoh Saw Taw Nee, porte-parole de la KNU, ajoutant que quelque 200 soldats s'étaient retranchés sur un pont reliant Myawaddy à la ville frontalière thaïlandaise de Mae Sot.

L’article