DE | FR

Le Panama innove en légalisant le cannabis à usage médical

epa09328969 Workers take care of cannabis plants in the nursery of the Clever Leaves company, in Pesca, department of Boyaca, Colombia, 01 July 2021 (Issued 07 July 2021). With a growing market, the medical cannabis industry is making its way in Colombia and seeks to become a supplier of raw materials and products that can satisfy the demand and leave behind the relationship that the plant had with drug trafficking violence.  EPA/Mauricio Duenas Castaneda

Image: sda

En Amérique centrale, le Panama devient le premier pays de la région à approuver une loi légalisant l'usage du cannabis pour des raisons de santé.



Le Parlement du Panama a approuvé, lundi, un projet de loi légalisant l'usage du cannabis à des fins médicales. Cela fait de ce pays le premier, en Amérique centrale, à autoriser la consommation de cette substance.

«L'usage du cannabis sera à des fins thérapeutiques, médicales, vétérinaires, scientifiques et de recherche sur tout le territoire national»

Le texte approuvé au Parlement

Ce projet, à l'initiative du président de l'assemblée législative du Parlement unicaméral du Panama, Crispiano Adames, a été approuvé par 44 voix sans aucune opposition. Le texte doit encore être promulgué par le président Laurentino Cortizo.

Le premier pays d'Amérique centrale

Panama devient ainsi le premier pays centraméricain à approuver une loi légalisant l'usage du cannabis. Sa culture, exploitation, usage et commercialisation, y compris à l'exportation, seront encadrés via des licences accordées par l'Etat.

«Cette mesure viendra aider des centaines de Panaméens qui jusqu'à présent se trouvaient dans l'impossibilité d'acquérir ce médicament»

Le député Leandro Avila, membre du Parti révolutionnaire démocratique

Ses défenseurs visent à améliorer la qualité de vie des malades souffrant de glaucomes, épilepsie, arthrite, migraines, convulsions et d'autres types de douleur, mais aussi du cancer. (ats/jch)

En parlant de plantes: Un fermier loupe les funérailles de sa tante - Il lui rend hommage

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Johnson & Johnson et le scandale des implants vaginaux

Des Sud-Africaines ont décidé de poursuivre des multinationales pharmaceutiques appartenant à Johnson & Johnson. En cause? Des dégâts causés par des prothèses vaginales déjà interdites dans plusieurs pays.

Traiter son incontinence. Voilà à quoi devait servir l'implant synthétique que Suzette Roodt avait pu s'offrir grâce à son nouvel emploi. Mais dès sa sortie de l'hôpital, la quinquagénaire a compris que «quelque chose clochait». La maille était défectueuse et a durci dans son corps, provoquant une obstruction complète de la vessie, des lésions et des douleurs chroniques.

Six ans plus tard, cette femme de 57 ans, aujourd'hui au chômage et attachée à un cathéter, a rejoint récemment une …

Lire l’article
Link zum Artikel