DE | FR
Bild: AP/AP
Analyse

Lâché par ses experts-comptables, Trump réagit très bêtement

La société de comptabilité Mazars ne veut plus avoir affaire à la Trump Organization. L'ex-président s'emporte et commet des gaffes.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
18.02.2022, 05:4218.02.2022, 17:56
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Philipp Löpfe
Suivez-moi

Mary Trump, une nièce de Donald Trump, a écrit un livre sur sa famille. Son oncle n'y est pas bien traité. «Donald est aujourd'hui encore ce qu'il était à l'âge de trois ans», écrit Mary Trump. «Il est incapable de grandir, d'apprendre quelque chose, de se développer. Il est incapable de maîtriser ses émotions, de modérer ses réponses et de faire le tri parmi les informations qu'il reçoit.» Mary Trump n'est pas n'importe qui. Elle n'est pas qu'une intime de la famille, elle possède également un doctorat en psychologie.

Allez, on se casse...

Ces jours-ci, Donald Trump a confirmé une fois de plus l'image peu flatteuse donnée de lui par sa nièce. Il a réagi de la manière la plus stupide possible à la démission de sa société de comptabilité de longue date, Mazars USA. Mais reprenons les choses dans l'ordre.

La nièce de Donald Trump, Mary Trump.
La nièce de Donald Trump, Mary Trump.image: keystone

Comme toute entreprise, la Trump Organization fait vérifier ses comptes par une société de comptabilité. Entre 2014 et 2020, c'est Mazars qui s'en chargeait. Mais au début de cette semaine, cette même société a fait savoir qu'elle ne voulait plus avoir affaire à la Trump Organization. Et par ailleurs, elle n'entend plus assumer la moindre responsabilité pour les chiffres publiés durant cette période.

Que des experts-comptables laissent tomber leurs clients est un événement rare, surtout lorsqu'il s'agit d'un client aussi éminent que Trump. Mazars devait donc avoir de bonnes raisons de prendre cette décision – et il y en a.

Letitia James, procureure générale de l'Etat de New York, mène depuis des années une vaste enquête sur les pratiques commerciales de la Trump Organization. Elle a ainsi constaté que celle-ci inscrit régulièrement dans ses comptes des évaluations erronées, parfois grotesques, de ses biens immobiliers et que banques et assurances en ont connaissance.

La proc ne lâche rien

L'«appartement» dans la Trump Tower à New York en est un exemple typique. Trump a indiqué qu'il formait une surface de 3000 mètres carrés. En réalité, il ne s'agit que de 1000 mètres carrés. Trump a également surestimé la valeur de l'immeuble d'environ 200 millions de dollars.

Letitia James, procureure générale de l'Etat de New York, mène la vie dure à la Trump Organization.
Letitia James, procureure générale de l'Etat de New York, mène la vie dure à la Trump Organization.image: keystone

Les investigations menées par la procureure James ont également incité les experts de Mazars à se pencher à nouveau sur les livres de Trump. Ce qu'ils ont découvert à cette occasion les a fait sursauter, puis les a conduits à rompre sans attendre avec la Trump Organization.

Lorsqu'un expert-comptable laisse tomber un client, c'est un sérieux problème pour celui-ci, surtout si la chose est rendue publique. Pour les banques et les fournisseurs, c'est un signal: on ne peut pas se fier à un tel client. C'est particulièrement embêtant pour la Trump Organization: active dans l'immobilier, elle est tributaire de crédits. Mazars a donc porté un coup sévère à l'ex-président, qui pourrait même menacer l'existence de la société qui l'a rendu riche et célèbre.

Trump se trahit

Les experts-comptables ont ainsi clairement fait savoir qu'ils coopéreraient pleinement avec les autorités chargées d'enquêter – pour sauver leur propre peau.

L'affaire est déjà grave en soi. Mais Trump ne serait pas Trump s'il n'avait pas aggravé la situation. De fait, c'est ce qui s'est passé.

La procureure générale de l'Etat de New York veut faire comparaître le père et les enfants Trump comme témoins. L'ex-président a immédiatement recouru contre cette décision. Les Trump n'étaient ni impliqués ni informés de ces faits, ont répliqué les avocats de l'ex-président devant le juge. Donald Trump réagit vivement à la démission de Mazars dans une déclaration publique longue de quatre pages. Comme on le sait, il est banni de Twitter.

Cette déclaration est en grande partie un verbiage assez confus. Mais dans quelques phrases claires, Trump révèle qu'il est parfaitement au courant des affaires de son entreprise et de la valeur de ses biens immobiliers. Il présente même un mini-bilan. Ce faisant, il détruit lui-même la ligne de défense de ses avocats.

Le tireur de ficelles: Mark Meadows, ancien chef de cabinet de Donald Trump.
Le tireur de ficelles: Mark Meadows, ancien chef de cabinet de Donald Trump.image: keystone

Alors que les avocats de Trump, atterrés par la gaffe de ce dernier, se sont probablement soûlés dans un bar, la procureure générale James a immédiatement réagi. Dans une lettre, elle a demandé au juge de rejeter la plainte de Trump et de l'obliger, lui et ses enfants, à témoigner.

Giuliani fauché

La défection de Mazars n'est pas le seul revers auquel l'ex-président a dû faire face cette semaine. Son successeur Joe Biden a ordonné que les archives remettent le livre d'or de la Maison-Blanche à la commission chargée d'enquêter sur les événements dramatiques du 6 janvier 2021. Cette commission sera ainsi en mesure de se faire une idée plus précise de la tentative de coup d'Etat, survenue il y a un peu plus d'un an au Capitole. L'analyse de quelque 4000 documents remis par l'ancien chef de cabinet Mark Meadows fournit également des pièces importantes du puzzle insurrectionnel.

Enfin, Rudy Giuliani a lui aussi laissé entendre qu'il pourrait éventuellement témoigner devant la commission. On ignore si celui-ci, qui fut aussi l'avocat de Trump, veut faire de la sorte pression sur son ancien client. Selon les rumeurs, Giuliani serait fauché et attendrait toujours ses honoraires – facturés 20 000 dollars la journée, quand même – de la part de l'ex-président.

Rudi Giuliani serait fauché et aurait besoin d'argent.
Rudi Giuliani serait fauché et aurait besoin d'argent.Bild: keystone

Si Giuliani en venait à parler, toutes les digues sauteraient pour Trump. Il n'est pas certain que cela se produise un jour. Mary Trump le rappelle: «Les mensonges de Trump deviennent vérités dans son esprit au moment où il les prononce, mais il s'agit toujours de mensonges. Pour lui, c'est simplement une manière pour s'en sortir une fois de plus. Et jusqu'à présent, il s'en est toujours sorti».
(Traduction de l'allemand: amn)

Trump se déclare le 47e président en jouant au golf

Plus d'articles sur les déboires fiscaux de Donald Trump

Pourquoi Trump est accusé de fraude fiscale (parmi tant d'autres choses)

Link zum Artikel

Fraude fiscale: Trump et ses enfants cités à comparaître

Link zum Artikel

Les comptables de Trump le lâchent en pleine enquête pour fraude fiscale

Link zum Artikel

De lourds soupçons pèsent sur la famille Trump et elle va devoir s'expliquer

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
McDonald's se retire définitivement de Russie
Le géant américain de la restauration rapide McDonald's, qui avait fermé ses portes en Russie début mars, a annoncé lundi se retirer du pays et vendre toutes ses activités en réaction à l'invasion russe de l'Ukraine.

«Nous sommes engagés envers notre communauté mondiale et devons rester inflexibles quant à nos valeurs», a déclaré le PDG du groupe, Chris Kempczinski:

L’article