International
Analyse

Pourquoi l'Ukraine et la Pologne sont en crise

Pourquoi l'Ukraine et la Pologne sont en crise
Volodymyr Zelensky et Mateusz Morawiecki: les relations entre les deux pays sont tendues.Image: keystone
Analyse

Pourquoi c'est la crise entre Zelensky et son plus précieux allié

L'Ukraine, attaquée par la Russie, survit grâce à l'aide extérieure - militaire et financière. Le pays doit-il en être forcément reconnaissant? La question divise Kiev et l'un de ses principaux soutiens.
10.08.2023, 06:0510.08.2023, 12:16
Friedemann Kohler, Andreas Stein
Plus de «International»
Un article de
t-online

Pour l'Ukraine, aucun voisin n'est aussi important que la Pologne dans sa lutte contre la Russie. Et la Pologne est solidaire: aucun pays n'a accueilli autant de réfugiés, elle envoie ses propres armes, elle est la plaque tournante de l'aide internationale à l'armement pour l'Ukraine. Mais après près d'un an et demi de guerre, les brouilles entre les capitales s'accumulent.

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Kiev et Varsovie ont chacun convoqué l'ambassadeur de l'autre pays, au ministère des Affaires étrangères, pour leur dire le fond de leurs pensées. La raison de cette démarche, inhabituelle entre deux bons amis? Marcin Przydacz, conseiller en politique étrangère du président polonais Andrzej Duda, avait accusé l'Ukraine d'ingratitude.

Un lourd passif

Les conflits s'accumulent depuis longtemps, si bien que l'hebdomadaire polonais Do rzeczy a dernièrement titré: «L'amitié qui se brise». Sur cet axe stratégiquement important pèsent de nombreux différends, notamment sur les exportations de céréales ukrainiennes ou la campagne électorale polonaise. Sans oublier que Kiev a les nerfs à vif et qu'un passé sanglant n'a toujours pas été résolu.

A Mig-29 fighter of the Ukrainian air force is seen on a mission in Ukraine's war-hit east Wednesday, Aug. 2, 2023. (AP Photo/Libkos)
Les MiG-29: la Pologne a livré ces avions de combat de type soviétique à l'Ukraine.Image: keystone

En avril encore, au plus fort du rapprochement, le président ukrainien Volodymyr Zelensky louait à Varsovie la fraternité des deux peuples. «La Russie ne sera jamais vaincue si un Polonais et un Ukrainien sont au coude à coude», a-t-il déclaré lors d'un discours devant l'ancien château royal. Ces jours-là, la Pologne a rendu publique la livraison d'avions de combat de type MiG-29 soviétique à l'Ukraine.

Les céréales de la colère

Déjà à l'époque, les agriculteurs polonais avaient protesté parce que les céréales en provenance d'Ukraine ne faisaient pas que transiter par leur pays, mais y étaient également vendues. Les prix ont donc chuté. En accord avec Bruxelles, la Pologne et les autres membres orientaux de l'UE, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie, ont fermé leurs marchés aux produits agricoles ukrainiens jusqu'au 15 septembre.

La Pologne veut encore prolonger cette interdiction. Pour le parti national-conservateur PiS au pouvoir, les agriculteurs sont des électeurs importants lors des élections législatives qui auront probablement lieu en octobre.

A propos des céréales de Poutine:

Depuis Kiev, le premier ministre Denys Chmyhal a donc accusé son collègue de Varsovie, Mateusz Morawiecki, de mener une politique populiste. La vice-cheffe du gouvernement en charge de l'économie, Julia Swyrydenko, a réfléchi à haute voix à des «mesures symétriques». Le conseiller présidentiel polonais Przydacz s'est défendu contre de telles déclarations.

«L'Ukraine a reçu un grand soutien de la Pologne»
Le conseiller présidentiel polonais, Marcin Przydacz

L'Ukraine devrait commencer à apprécier le rôle que la Pologne a joué pour elle au cours des derniers mois et des dernières années.

Piqué, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur polonais Bartosz Cichocki. Le vice-chef d'état-major de Zelensky, Andrij Syhiba, a également réagi avec émotion. «Il n'y a rien de pire que de voir votre sauveur vous demander de payer des frais de sauvetage, même si vous êtes en train de vous vider de votre sang», a-t-il écrit sur Facebook.

L'Ukraine s'est récemment vu reprocher à plusieurs reprises son ingratitude. Mi-juillet, lors d'un forum de l'Otan, le conseiller américain à la sécurité Jake Sullivan a appelé à plus de gratitude envers le peuple américain.

«Je ne suis pas Amazon»
Ce que le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, avait répondu à de nouvelles demandes d'armes de Zelensky.
epa10633804 Britain's Defense Secretary Ben Wallace addresses a joint press conference with his German counterpart (not pictured) following their meeting at the Ministry of Defense in Berlin, Ger ...
Le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a également fait part de sa colère.Image: keystone

Les mercis se font attendre

L'Ukraine, affaiblie économiquement et dépendante de l'aide étrangère, ne peut pas montrer beaucoup de gratitude en actes. Zelensky a donc élevé la question à un niveau stratégique: d'autres peuples devraient être reconnaissants à l'Ukraine de les avoir sauvés de la Russie. Il a déclaré devant les ambassadeurs ukrainiens:

«La puissance militaire russe, stoppée par les Ukrainiens, n'assassine déjà plus en Europe ou en Asie ou sur d'autres continents du monde.»

En remerciement de l'accueil de réfugiés ukrainiens en Pologne, l'Ukraine a quasi placé, en 2022, les ressortissants polonais sur un pied d'égalité avec ses propres citoyens pour une période initiale de 18 mois. Les voisins peuvent vivre, travailler, investir en Ukraine sans aucune formalité et bénéficier de soins médicaux gratuits.

Le passé sanglant

Si les relations entre Polonais et Ukrainiens ont fonctionné de manière pragmatique pendant cette guerre, c'est aussi parce qu'ils ont mis entre parenthèses des chapitres de leur longue et souvent sanglante histoire. En signe de réconciliation, Zelensky et Duda ont commémoré ensemble, en juillet, dans la ville de Luzk, au nord de l'Ukraine, les victimes de l'épuration ethnique de 1943. Dans la région de Volhynie, l'armée clandestine ukrainienne UPA a alors assassiné des dizaines de milliers de Polonais. L'occupation allemande a assisté à la scène. Aujourd'hui encore, les francs-tireurs sont considérés comme des héros en Ukraine.

En Pologne, le président du PiS, Jarosław Kaczyński, n'a pas accepté le signe de réconciliation des présidents. Il a déclaré que l'Ukraine refusait de rechercher des tombes polonaises. L'homme fort de la politique polonaise mise sur des thèmes historiques dans sa campagne électorale, et voit la Pologne entourée d'ennemis. «Aucun pays ne peut être d'accord avec le fait de relativiser le meurtre de son propre peuple», a-t-il déclaré. «Il est difficile de faire mieux que les Allemands dans ce domaine. Mais les Ukrainiens y sont malheureusement parvenus.»

FILE - Jaroslaw Kaczynski, the head of Poland's ruling Law and Justice party, speaks to a party convention in Warsaw, Poland, Sunday, May 14, 2023. Poland?s powerful conservative ruling party lea ...
Jarosław Kaczyński: l'homme politique conservateur est vice-premier ministre de Pologne.Image: keystone

D'autres représentants du PiS ont adopté un ton pacifique après les querelles. La Pologne ne fera rien qui puisse lui nuire, a déclaré le responsable des affaires étrangères Radosław Fogiel. Il a souligné: «Nous aiderons l'Ukraine parce que c'est dans notre intérêt».

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

La catastrophe du barrage Kakhovka en images
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Frappes sur une ville ukrainienne ++ L'UE met en garde contre l'influence de la Russie
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article