DE | FR
Analyse

Depuis un an, Trump m'écrit des mails et pour une seule raison

De l'argent. C'est tout ce que les nombreux messages de l'ex-président des Etats-Unis demandent. Heureusement qu'il est milliardaire.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
19.10.2021, 18:5120.10.2021, 14:55
Corsin Manser
Corsin Manser
Corsin Manser
Suivez-moi

Il y a environ un an, je me suis inscrit à la newsletter de Trump. Peut-être, ai-je pensé, que je recevrais des nouveautés intéressantes. C'est donc avec grande curiosité que j'ai ouvert les premiers mails de Trump qui ont atterri dans ma boîte de réception. Mais progressivement, de plus en plus d'entre eux sont restés non lus. La raison? J’ai vite compris que le principal objectif de l'ex-président américain était de me soutirer de l'argent. Voici en 15 points les méthodes qu’il utilise pour y parvenir, et d'autres choses drôles.

Beaucoup de mails

Trump écrit beaucoup de mails, vraiment beaucoup. Rien que le 10 octobre, six messages ont atterri dans ma boîte de réception.

Des dons qui se cumulent

Dans la plupart des messages, il est simplement question de transférer de l'argent à l'équipe de Trump.

Ce faisant, on me promet généralement que mon don aura un effet quatre ou cinq fois plus important si je verse l'argent dans un certain délai. «Tu dois agir vite», qu’on me dit. D'ailleurs, on ne m'explique pas pourquoi mon don a un effet quintuplé.

Ce qui est frappant, c'est que lorsqu'on veut générer le don, deux autres cases sont déjà cochées. Si on les laisse comme ça, un autre don est automatiquement effectué à une date ultérieure. Et encore plus dangereux: si l'on ne fait pas attention, un paiement mensuel permanent est activé.

Des sondages assez drôles

Cependant, il n'est pas toujours question d'argent. Les destinataires sont également invités à participer à des sondages. Vous y trouverez des questions et des réponses comme celle-ci:

Mon nom ne figure pas sur la liste des donateurs

Les mails ne sont pas seulement envoyés au nom de Donald Trump. Ses fils et associés m'envoient aussi régulièrement des messages. Eric Trump, par exemple, me rend attentif au fait que je n'ai pas encore fait de don pour le rallye dans l'Iowa. Il aurait donné la liste des donateurs à son père, qui aurait demandé pourquoi mon nom n'y figurait pas. On me demande donc instamment d'envoyer de l'argent EXACTEMENT MAINTENANT pour que mon don ait un impact quadruplé.

Donald Trump Jr. me remet un ballon de football

Non seulement Eric Trump m'écrit, mais aussi Donald Trump Jr. Il m'informe que j'ai gagné un ballon de football américain. Pas n'importe lequel, mais le «TOUT PREMIER ballon de football signé par le président Trump».

Mais je n'ai que dix minutes pour m’assurer de l'avoir tout en effectuant un paiement. C'est du moins ce qui est dit dans le mail. Cependant, l'offre est toujours en ligne plusieurs jours plus tard, ce qui m'a été signalé par de nombreux autres mails.

Trump veut m'accueillir en tant qu'invité VIP

Sous le titre «Entrée gratuite», Donald Trump veut m'accueillir en tant qu'invité VIP à son rallye dans l'Iowa. «Je ne peux pas m’imaginer quelqu’un qui mérite cette invitation plus que toi», m'écrit-il. Même une photo avec l'ex-président m’attend.

Cependant, lorsqu’on suit le lien, la désillusion s'installe rapidement. En effet, l'entrée gratuite en tant qu'invité VIP doit d'abord être «gagnée». Le fonctionnement du processus de sélection n'est pas clair. Ce qui est clair, en revanche, c'est que Trump veut non seulement que je m'inscrive au tirage au sort avec mes données, mais aussi avec quelques sous. Ou, plus précisément, 2500 dollars. Alors peut-être que ça ne va pas le faire, la photo avec Trump, après tout.

Des titres totalement trompeurs

«Erreur. Veuillez ne pas lire», est-il indiqué dans l'objet d'un mail. Courageux comme je suis, je clique quand même dessus. La raison pour laquelle le mail est censé être une erreur n'est pas expliquée. Au lieu de cela, on me demande à nouveau de verser de l'argent. Avec un effet multiplié par 5.

Mon nom pourrait apparaître dans un rallye de Trump

Trump me donne l'opportunité d'avoir mon nom diffusé en direct avec mon don à l'un de ses rallyes. «Ce sera un moment que tu n'oublieras jamais.» Son équipe m'informe que le «président» serait très déçu s'il ne voyait pas mon nom sur la liste.

Gingrich veut me décerner une médaille de Trump

Je n'ai pas eu de médaille d'or accrochée autour du cou depuis que j'ai gagné un tournoi de tennis avec environ cinq concurrents d'âge avancé dans une station balnéaire de Kos, quand j'avais 15 ans. Et ça ne risque pas de changer - puisque le mini ping-pong n'est pas encore olympique.

Sauf, bien sûr, si je donne quelques dollars à Trump. Parce qu'alors, comme l'informe son collègue de parti Newt Gingrich, la «Trump Gold Membership» m'attend. Et on dirait que ça inclut une médaille d'or.

Trump répand le «grand mensonge»

Sans surprise, Trump répand le «gros mensonge» selon lequel les élections de 2020 étaient faussées. Les tribunaux ont déjà rejeté cette accusation à plusieurs reprises. Pourtant, l'ancien président écrit que 15 millions de bulletins de vote par correspondance n'ont pas été comptés. «Nous. ne. pouvons. pas. faire. confiance. aux. votes. par. correspondance.»

Je suis un grand donateur, sans avoir fait de dons

Bien que je n'aie pas donné un centime à Trump, Trump Jr. pense que je suis l'un des principaux supporters de son père. Il dit l'avoir remarqué en parcourant la liste des donateurs.

Trump veut me vendre des T-shirts

…Et si les T-shirts ne me plaisent pas, il y a toujours ce paillasson.

La «Trump Card» au lieu d’un certificat de vaccination

La «Trump Card» est une alternative au certificat de vaccination de Joe Biden, veut faire croire Donald Trump Jr. dans un courriel. On peut utiliser la carte comme un «pass liberté». Et tout cela pour la modeste somme de 45 dollars américains. On ne peut tout simplement pas manquer cette offre.

Le club Day one

Dans chaque mail, on fait référence au «Trump Day One Club». Vous pouvez rejoindre ce club après - surprise - avoir fait un don. Bien entendu, cette offre n'est valable que pour une courte période.

Avant de quitter la page, une autre fenêtre s'ouvre! D'un index tendu, Trump me pointe du doigt et me dit que j'ai été sélectionné. Pour faire un don.

Recevoir des SMS? Non merci!

Si six mails par jour ne nous suffisent pas, on peut s'inscrire au service SMS. «Tu peux également t'inscrire pour recevoir des SMS de l'équipe Trump, des membres de la famille Trump et même du président lui-même», est-il écrit en petites lettres à la fin de chaque mail. Cependant, je préfère opter pour l'offre qui suit dans la phrase : «Si tu veux arrêter de recevoir les mises à jour importantes de la campagne, clique ici.»

Article traduit de l'allemand par Anne Castella

Et en parlant de Trump... L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles à propos de Donald Trump

Pourquoi les évangélistes adorent Donald Trump

Link zum Artikel

La justice se rapproche de plus en plus de Trump, qui devient nerveux

Link zum Artikel

Voici le cerveau derrière le «quasi»-coup d'Etat de Donald Trump

Link zum Artikel

Le Prix Nobel de la paix pour Donald Trump?

Link zum Artikel
J'écoute de la musique de merde sur Spotify, c'est grave docteur?
Spotify vient de dévoiler à ses utilisateurs la rétrospective annuelle de leurs morceaux préférés. L'occasion pour bon nombre d'entre nous de réaliser qu'on écoute en boucle des chansons vraiment nazes. Analyse de ce syndrome par un expert.

Parmi les rituels du mois de décembre, il y en a un qui est particulièrement attendu par les utilisateurs de Spotify: chaque année, la plateforme musicale dévoile à chacun le top 5 des morceaux qu'il a le plus écoutés au cours des douze derniers mois.

L’article