DE | FR

Une manifestation dégénère à Bristol

Protesters set fire to a vandalized police van outside Bridewell Police Station, in Bristol, England, Sunday March 21, 2021, as people took part in a protest demonstrating against the Police and Crime Bill. (Andrew Matthews/PA via AP)

Les rassemblements de masse sont actuellement interdits en Angleterre en raison de la pandémie de coronavirus. Image: sda

En marge d'une manifestation contre un projet de loi visant à renforcer les pouvoirs des forces de l’ordre, un commissariat de Bristol (Angleterre) a été pris pour cible et plusieurs policiers ont été blessés.



Une manifestation pacifique qui tourne au désordre. A la suite d’un rassemblement contre un projet de loi prévoyant notamment d’accroître les pouvoirs de la police face aux manifestations non violentes, des centaines de personnes ont convergé autour du commissariat de Bridewell. Deux policiers ont été hospitalisés, l’un a eu un bras cassé et l’autre souffre de côtes cassées.

Sur les pancartes des manifestants on pouvait lire «Dites non à un état policier» ou encore «La liberté de manifester est fondamentale pour la démocratie».

Deux véhicules de police ont été incendiés et des dégâts commis à l’extérieur du commissariat. Des photos publiées sur le site de la BBC montrent un manifestant brisant les vitres du commissariat et des feux d’artifice éclatant au milieu de la foule.

A vandalised police van on fire outside Bridewell Police Station, in Bristol, England, Sunday March 21, 2021, as people took part in a protest demonstrating against the Police and Crime Bill. (Andrew Matthews/PA via AP)

Image: sda

La secrétaire d'Etat à l’Intérieur, Priti Patel, a dénoncé sur Twitter des «scènes inacceptables à Bristol». «La violence et le désordre commis par une minorité ne seront jamais tolérés. Nos policiers se mettent en danger pour nous protéger tous».

Les rassemblements de masse sont actuellement interdits en Angleterre en raison de la pandémie de coronavirus. A Londres, une manifestation contre le confinement a rassemblé plusieurs milliers de personnes samedi. Au moins 36 personnes ont été arrêtées et plusieurs policiers blessés. (afp/ga)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Ces pays qui «volent» la pluie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Ce que le blocage du canal de Suez va changer pour l'économie mondiale

Le transport maritime mondial vient d'être bloqué pendant près d'une semaine par l'Ever Given. Cet épisode risque d'accélérer l'évolution vers une production plus locale et des chaînes d'approvisionnement plus courtes.

Aux premières heures du 23 mars, le porte-conteneurs Ever Given a été détourné de sa route par des vents violents, alors qu'il traversait le canal de Suez. Avec ses 400 mètres de long, l'Ever Given est plus long que le canal n'est large, et le navire s'est retrouvé coincé entre les deux rives, bloquant complètement le trafic.

Des dragueurs, des excavateurs et des remorqueurs ont travaillé frénétiquement pour libérer le navire, qui a fini par être remis à flot le 29 mars. Environ 10% du …

Lire l’article
Link zum Artikel