DE | FR
Image: sda

Treize gorilles testés positifs au coronavirus dans un zoo à Atlanta

Les primates, des gorilles des plaines de l’Ouest, avaient subi des tests après que des soigneurs les ont vus tousser et présenter d’autres symptômes.
13.09.2021, 04:3813.09.2021, 10:18

Plusieurs gorilles du zoo de la ville d’Atlanta en Géorgie ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé le principal zoo de l'Etat du sud des Etats-Unis.

«Les équipes surveillent de très près les gorilles touchés et espèrent qu’ils se rétabliront totalement. Ils reçoivent les meilleurs soins possibles. Nous sommes très inquiets de ces contaminations, en particulier parce que nos protocoles de sécurité pour travailler avec les grands singes et d’autres espèces animales vulnérables sont, et ont été tout du long de la pandémie, extrêmement rigoureux.»
Sam Rivera, directeur de la santé animale de Zoo Atlanta

Contaminés par un soignant pourtant vacciné et équipé

Certains gorilles présentant des risques de complications ont été soignés avec des anticorps monoclonaux, et les 20 gorilles que compte le zoo ont tous été testés. Les animaux avaient subi des tests après que des soigneurs les ont vus tousser et présenter d’autres symptômes.

Le zoo estime que les gorilles ont été contaminés par un soignant asymptomatique, même s’il avait été pleinement vacciné et portait un équipement de protection.

«Les visiteurs ne posent aucun danger en raison de la distance entre eux et l’habitat des primates»
Zoo d'Atlanta

Un vaccin anti-Covid pour animaux

Selon le quotidien d’Atlanta, The Atlanta Journal-Constitution, 13 des gorilles du zoo ont été contaminés, y compris Ozzie, qui est à 60 ans le plus vieux gorille mâle connu selon le zoo.

  • Zoo Atlanta a précisé avoir reçu l’autorisation d’utiliser le vaccin anti-Covid pour animaux développé par la firme spécialisée Zoetis.
  • Il sera administré aux gorilles dès qu’ils seront rétablis, et le zoo entend également vacciner ses orangs-outangs, ses tigres de Sumatra, ses lions d’Afrique et ses panthères nébuleuses.
  • Le Covid-19 est également connu pour avoir frappé des chats et chiens domestiques.

L’être humain et les autres primates ont un génome très proche, les gorilles ayant environ 98% de leur ADN en commun. En Afrique, chimpanzés et gorilles ont ainsi été décimés par le virus Ebola. (jch)

Les drag-kings tu connais? On en a rencontré deux qui nous expliquent.

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi les Etats-Unis prennent les menaces nucléaires de Poutine au sérieux
L'Occident, et surtout les Etats-Unis sont loin de négliger les menaces nucléaires de Vladimir Poutine. Et il y a une raison très particulière à cela.

A première vue, les référendums factices dans l'est de l'Ukraine et les menaces nucléaires de Vladimir Poutine n'ont peut-être pas grand-chose à voir les uns avec les autres. Pourtant, les deux choses sont étroitement liées, comme l'a souligné cette semaine Linda Thomas-Greenfield, la plus haute diplomate américaine, auprès des Nations unies.

L’article