DE | FR
L'opération, qui est une première dans le monde, a duré environ deux heures.
L'opération, qui est une première dans le monde, a duré environ deux heures.Image: Shutterstock

C'est une première! Le rein d'un porc a fonctionné chez un humain

Des scientifiques ont réussi à faire fonctionner dans un corps humain le rein d'un porc génétiquement modifié. Un espoir sans précédent pour les très nombreuses personnes en attente de transplantation.
21.10.2021, 16:1521.10.2021, 17:03

Et si les cochons étaient élevés afin de fournir des organes aux humains en besoin? Cette situation pourrait bientôt voir le jour grâce à une récente opération qui vient de marquer l'histoire. Celle-ci a été menée le 25 septembre à l'hôpital NYU Langone de New York à partir du rein d'un porc. Lequel a subi une modification génétique afin qu'il ne soit pas rejeté par l'organisme humain.

Le rein n'a pas été à proprement parler implanté à l'intérieur d'un corps humain. Il a été connecté aux vaisseaux sanguins d'un patient en état de mort cérébrale au niveau du haut de la jambe. L'opération, qui est une première dans le monde, a duré environ deux heures.

Expérience de deux jours et demi

Le rein du cobaye – dont la famille avait autorisé l'expérimentation – «a bien fonctionné» durant les deux jours et demi de l'expérience», a annoncé à l'AFP Robert Montgomery, directeur de l'Institut de transplantation de NYU Langone. «Il a fait ce qu'il était censé faire: Il a produit de l'urine.»

Au bout de 54 heures, le rein fonctionnait toujours parfaitement et n'avait pas été rejeté. Ce après quoi le respirateur artificiel du patient a été arrêté, mettant fin à l'expérience.

«Ce qui se serait passé après trois semaines, trois mois, trois ans, cela reste une question»
Robert Montgomery
Mais pourquoi un porc et pas un autre animal?
«Les porcs ont la bonne taille, ils grandissent rapidement, et les portées comptent beaucoup de petits», a répondu Robert Montgomery. «C'est aussi plus acceptable, car on utilise déjà les porcs pour l'alimentation et leur peau peut être utilisée pour des greffes sur de grands brûlés.»

Alors c'est pour quand les greffes de cochon?

Le professeur a reconnu que ces résultats étaient «limités», notamment à cause de la courte période d'expérimentation. Si cette intervention apparaît comme un pas prometteur, il a indiqué que des essais cliniques plus larges pourraient débuter d'ici «un an ou deux».

«Miracle potentiel»

Près de 107 000 Américains sont actuellement sur liste d'attente pour une greffe d'organe, dont 90 000 pour un rein. Chaque jour, 17 personnes qui auraient besoin d'une greffe meurent dans le pays.

Pause enquête: à partir de combien de porc dans un humain ce dernier devient-il porc lui-même?

«Je pense que les gens, en particulier ceux qui sont dans l'attente (...), verront cela comme un miracle potentiel», s'est réjoui le professeur, qui a lui-même bénéficié d'une transplantation du coeur il y a presque trois ans. (ats/mndl)

Sinon, y a Rhubarbe, le chien qui adore la moto

1 / 10
Rhubarbe, le chien qui adore la moto
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Laissez-nous vous présenter Wally, l'alligator de support émotionnel

Aussi dans l'actu...

Voici pourquoi le tirage au sort des juges est un vrai débat

Link zum Artikel

La Street Parade de Zurich (encore) utilisée pour propager des mensonges

Link zum Artikel

Panne du certificat Covid: Faut-il accepter ou refouler tout le monde?

Link zum Artikel

La grève pour le climat c'est ce vendredi, voici où ça va se passer

Link zum Artikel
Jack Dorsey, à la tête de Twitter, annonce sa démission
L'homme dont la fortune est estimée à 11,8 milliards a annoncé qu'il quittait son poste de directeur général de Twitter, confirmant une information de la chaîne américaine CNBC.

Twitter a annoncé lundi le départ, avec effet immédiat, de son directeur général et cofondateur Jack Dorsey. Il sera remplacé par le responsable technologique du média social, Parag Agrawal. «J'ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que la société est prête à couper le cordon avec ses fondateurs», a expliqué l'homme dont la fortune est estimée à 11,8 milliards.

L’article