larges éclaircies
DE | FR
International
Arabie Saoudite

Pourquoi Poutine va en Arabie Saoudite

Russian President Vladimir Putin participates in an extraordinary G20 summit via videoconference in Moscow, Russia, Wednesday, Nov. 22, 2023. (Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)
Vladimir Poutine.Image: keystone

Poutine est parti en mission en Arabie Saoudite

Malgré un mandat d'arrêt international, Poutine se rend aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite. Parmi les thèmes abordés: la guerre israélo-palestinienne
06.12.2023, 18:5206.12.2023, 19:08
Malte Bollmeier / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine se retrouve isolé sur la scène internationale. Les visites d’État en dehors de la sphère d’influence russe sont devenues rares. Cela est dû notamment au fait qu'un mandat d'arrêt a été émis contre lui par la Cour pénale internationale de La Haye. Mercredi, Poutine est arrivé aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite. Risque-t-il une arrestation?

Selon le Kremlin, Poutine rencontrera le président Mohammed ben Sajed al-Nahjan lors d'un voyage de 24 heures aux Émirats pour discuter de la coopération entre les deux pays et de la situation au Moyen-Orient. Le prince héritier Mohammed ben Salmane recevra le chef du Kremlin à Riyad, la capitale saoudienne. Selon Moscou, ces négociations porteront sur le commerce, les investissements et la politique internationale.

Poutine tente d'étendre son réseau d'influence au Moyen-Orient. Les experts estiment qu'il perçoit la guerre menée par Israël à Gaza comme une opportunité.

«La Russie n'a pas la même loyauté envers Israël que les
Etats-Unis, ce qui lui permet d'exprimer sa sympathie à la fois pour Israël et pour la Palestine»
James Nixey et Nikolay Kozhanov sur le site britannique «Chatham House»

Le Kremlin estime également que les Etats-Unis sont en grande partie responsables de l'impossibilité de résoudre le conflit entre Israël et la Palestine.

FILE - Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman, left, talks with Russian President Vladimir Putin, right, during the G-20 summit event on the Digital Economy in Osaka, Japan, on June 28,  ...
Qu'est-ce que Mohammed ben Salmane, prince héritier d'Arabie saoudite et Poutine ont bien pu échanger? (ici en 2019).Image: keystone

Poutine tente d’établir un lien direct entre le conflit du Moyen-Orient et la guerre en Ukraine. Selon les renseignements militaires ukrainiens, le Kremlin veut donner l’impression que l’Ukraine fournit des armes au Hamas:

«D'après nos conclusions, la Russie a donné aux terroristes des armes-trophées capturées lors des combats en Ukraine et fabriquées aux Etats-Unis et dans l'Union européenne.»

Le but de cette campagne est de répandre de fausses accusations contre l’Ukraine, écrivent les services secrets ukrainiens. Comment sera-t-elle accueillie par les pays visités par Poutine?

Le Kremlin n'aime pas le prix du pétrole

Le deuxième sujet important de sa visite est la stabilisation du marché pétrolier. Les Emirats et l’Arabie saoudite sont tous deux membres du cartel pétrolier OPEP+, et la Russie est un partenaire de coopération. Poutine veut parler de la réduction de la production pétrolière décidée par l’OPEP+, car malgré la pénurie, le prix du pétrole a continué de baisser. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que l'effet de telles décisions se fait parfois attendre. L’UE et les Etats-Unis, partisans de l’Ukraine, ont tenté d’imposer un plafonnement des prix du pétrole russe. Cependant, cette mesure punitive n’a eu que peu d’effet.

FILE - Saudi Arabia Crown Prince Mohammed bin Salman, left, FIFA President Gianni Infantino, center, and Russian President Vladimir Putin stand for the anthem prior to the match between Russia and Sau ...
Mohammed ben Salmane, Gianni Infantino et Vladimir Poutine à la Coupe du monde 2018.Image: keystone

Si les enquêteurs de la Cour pénale internationale des Pays-Bas obtenaient gain de cause, les deux dirigeants arabes ne négocieraient probablement pas longtemps, mais feraient arrêter leur invité sur-le-champ. Cependant, malgré le mandat émis contre lui, Poutine n’a pas à s’inquiéter d’être arrêté aux Émirats et en Arabie Saoudite, car ces deux pays ne sont pas parties au tribunal.

Interpol n’est pas autorisée à violer la loi souveraine nationale. Poutine peut également compter sur des alliés et pays amis pour l'aider à se rendre sur place. L'avion du président russe peut voler vers le sud, au-dessus de l'Azerbaïdjan, de la mer Caspienne et de l'Iran, avant de se rendre dans le golfe Persique, en direction de Riyad et Dubaï.

D'autres visites à l'agenda

Au départ, il n'était pas clair si Poutine participerait également à la conférence de l'ONU sur le climat COP28, qui se déroule actuellement à Dubaï, aux Emirats. Jeudi, il recevra le président iranien Ebrahim Raisi pour des entretiens à Moscou. L'agence de presse iranienne Irna a rapporté que Raïssi avait l'intention de répondre favorablement à l'invitation de Poutine:

«Les affaires bilatérales, y compris les relations économiques, ainsi que les discussions sur les questions régionales et internationales, en particulier la situation à Gaza, figureront à l'ordre du jour»

Poutine s'est rendu pour la dernière fois en Arabie saoudite et aux Emirats en 2019, avant la pandémie du coronavirus, écrit l'agence de presse officielle russe «Tass». En raison de la guerre contre l'Ukraine, les contacts du chef du Kremlin à l'étranger sont limités. Cette visite dans le Golfe est la première depuis le début de la guerre en 2022 qui ne vise pas des alliés directs comme la Chine, la Biélorussie ou le Kazakhstan.

Quand des adultes colorient des livres pour enfants
1 / 44
Quand des adultes colorient des livres pour enfants
partager sur Facebookpartager sur X
Il saute de 40 mètres dans de l’eau glacée
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Un désastre»: les Russes piègent une unité d'élite ukrainienne
De nombreux soldats d'élite ukrainiens ont trouvé la mort, pris dans une embuscade russe. Des images illustrent la violence de l'affrontement.

L'Ukraine traverse un très mauvais moment. Près de deux semaines après la conquête russe d'Avdiivka, dans l'est du pays, les soldats de Kiev ont de grandes difficultés à stabiliser la ligne de front dans la région. Des combats ont lieu dans de nombreux villages voisins, a fait savoir le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky, sur Telegram.

L’article