DE | FR

Un Banksy vendu plus de 20 millions au profit des soignants

Image: KEYSTONE
21,55 millions de francs suisses. C'est le prix auquel s'est arraché un tableau de Banksy rendant hommage au personnel soignant britannique. L'argent lui sera reversé.
23.03.2021, 16:2323.03.2021, 16:54

Initialement estimée entre 2.5 et 3.5 millions de livres, cette œuvre en noir et blanc intitulée «Game Changer» («Voilà qui a changé la donne») a finalement été adjugée chez Christie's plus de quatre fois plus cher, à 16.75 millions de livres (21.55 millions de francs suisses).

Elle dépasse de loin le record précédent de Banksy, détenu par «Le parlement des singes». Cette toile montrant des chimpanzés occupant tous les sièges de la Chambre des communes s'était vendue en 2019, dans une période de vifs débats sur le Brexit, pour 9.9 millions de livres (11.5 millions d'euros au taux actuel).

Au terme d'une séance d'enchères haletante, le commissaire-priseur a salué un «succès extraordinaire» et un «moment historique». «Merci beaucoup évidemment à Banksy pour ce geste incroyable», a-t-il déclaré, rappelant que «la plupart des recettes seront utilisées pour le bien-être du personnel et des patients de l'hôpital de Southampton», dans le sud de l'Angleterre.

(ats/afp)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attentats du 13 novembre: «je sentais la mort se rapprocher de moi»
Le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui s'est ouvert en septembre 2021, doit s'achever fin mai. Le chanteur d’Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, qui était en pleine représentation au Bataclan, a témoigné.

Le chanteur du groupe américain Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, a raconté mardi, devant la cour d'assises de Paris, la soirée d'horreur vécue le 13 novembre 2015 dans la salle du Bataclan alors attaquée par des djihadistes. Il a souligné qu'elle avait «changé (sa) vie à jamais».

L’article