DE | FR

Un Banksy vendu plus de 20 millions au profit des soignants

A facsimile of the artwork Game Changer (2020) by the artist known as Banksy is on display in the exhibition Building Castles in the Sky in Basel, Switzerland, on 1 March 2021. The artist created and donated the work to the General Hospital of Southampton to pay homage to the medical staff in the fight against Covid-19. Banksy is in no way involved in this exhibition where more than hundred original works and objects are on display. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Image: KEYSTONE

21,55 millions de francs suisses. C'est le prix auquel s'est arraché un tableau de Banksy rendant hommage au personnel soignant britannique. L'argent lui sera reversé.



Initialement estimée entre 2.5 et 3.5 millions de livres, cette œuvre en noir et blanc intitulée «Game Changer» («Voilà qui a changé la donne») a finalement été adjugée chez Christie's plus de quatre fois plus cher, à 16.75 millions de livres (21.55 millions de francs suisses).

Elle dépasse de loin le record précédent de Banksy, détenu par «Le parlement des singes». Cette toile montrant des chimpanzés occupant tous les sièges de la Chambre des communes s'était vendue en 2019, dans une période de vifs débats sur le Brexit, pour 9.9 millions de livres (11.5 millions d'euros au taux actuel).

Au terme d'une séance d'enchères haletante, le commissaire-priseur a salué un «succès extraordinaire» et un «moment historique». «Merci beaucoup évidemment à Banksy pour ce geste incroyable», a-t-il déclaré, rappelant que «la plupart des recettes seront utilisées pour le bien-être du personnel et des patients de l'hôpital de Southampton», dans le sud de l'Angleterre.

(ats/afp)

Plus d'articles «Actu»

Biden appelle le Congrès à réguler la vente d'armes

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

La Suisse «inondée de drapeaux arc-en-ciel» pour le mariage pour tous

Link zum Artikel

Trois questions que pose l'immunité

Les cas de réinfection au coronavirus questionnent. Font-ils de nous des êtres immunisés? Le point en trois questions.

Les cas avérés de réinfections au coronavirus existent mais restent rares. «Le risque d'être infecté pour les personnes possédant des anticorps est environ de 2 pour 1000 au bout de 6 mois. C'est comme si on était vacciné à plus de 90%», a expliqué mercredi l'infectiologue Valérie d'Acremont dans la matinale de la RTS. Par ailleurs, la quantité d'anticorps reste élevée jusqu'à 11 mois après la date d'infection.

Aussi, les anticorps permettraient d'empêcher de développer une forme grave du …

Lire l’article
Link zum Artikel