DE | FR

Rohingyas: Washington accuse la junte militaire birmane de génocide

Des réfugiés rohingyas se rassemblent près d'une clôture lors d'une visite des médias organisée par le gouvernement, dans un no man's land entre le Myanmar et le Bangladesh.
Des réfugiés rohingyas se rassemblent près d'une clôture lors d'une visite des médias organisée par le gouvernement, dans un no man's land entre le Myanmar et le Bangladesh.Image: sda
850 000 Rohingyas se trouvent actuellement dans des camps au Bangladesh, tandis que 600 000 autres membres de la communauté restent dans l'Etat de Rakhine, en Birmanie.
21.03.2022, 04:5821.03.2022, 06:50

Les Etats-Unis ont estimé que les violences commises par les militaires en Birmanie contre la minorité rohingya relevaient du génocide et des crimes contre l'humanité, a déclaré dimanche un responsable américain.

Depuis 2017, des centaines de milliers de musulmans rohingyas ont fui la Birmanie à majorité bouddhiste, après une répression militaire. Elle fait désormais l'objet d'une procédure pour génocide devant la plus haute juridiction des Nations unies à La Haye.

Le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, doit prononcer un discours lors d'une visite lundi au musée de l'Holocauste à Washington. Une exposition intitulée «Burma's Path to Genocide» (le chemin de la Birmanie vers le génocide) et utilisant un ancien nom pour le pays est présentée.

Le haut fonctionnaire a déclaré en décembre, lors d'une visite en Malaisie, que les Etats-Unis cherchaient «très activement» à savoir si le traitement de la communauté rohingya pourrait «constituer un génocide».

Le dossier ouvert contre la Birmanie devant la Cour internationale de justice en 2019, a été compliqué par un coup d'Etat militaire l'année dernière qui a renversé Aung San Suu Kyi et son gouvernement civil, déclenchant des manifestations de masse et une répression sanglante.

La lauréate du prix Nobel de la paix, qui a été critiquée par des groupes de défense des droits humains pour son implication dans l'affaire des Rohingyas, est maintenant assignée à résidence et jugée par les mêmes généraux qu'elle a défendus auprès de La Haye. (ats/jch)

Un peu de légèreté avec l'univers d'Harry Potter qui est de retour en jeu vidéo

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine s'empare de Marioupol, mais la situation se gâte vraiment pour lui
L'armée russe s’est emparée de Marioupol, la plus grande ville conquise jusqu'à présent. Mais la suite des opérations s'avère être plus sombre: un éminent chef militaire russe a déjà déclaré que l'opération dans le Donbas avait «échoué».

Les combats autour de Marioupol semblent pour l'instant terminés. Lundi, plus de 200 soldats ukrainiens ont été évacués de l'aciérie d'Azovstal, où la résistance s'était retranchée pendant des semaines. Plusieurs centaines de combattants se trouveraient encore dans l'aciérie, mais selon l'armée ukrainienne, ils devraient, eux aussi, être évacués.

L’article