International
Australie

En Australie, un adolescent porté disparu, «attaqué par un crocodile»

En Australie, un adolescent porté disparu, «attaqué par un crocodile»

Un adolescent de 12 ans porté disparu dans une région reculée du nord de l'Australie pourrait avoir été «attaqué par un crocodile», a déclaré la police mercredi, alors que les équipes de recherche ratissaient une crique à la recherche d'indices.
03.07.2024, 06:57
Plus de «International»

«Les premiers rapports ont indiqué que l'enfant avait été attaqué par un crocodile», a déclaré dans un communiqué la police de l'Etat du Territoire du Nord, ajoutant que ses agents étaient en train de «fouiller une grande partie de la crique en bateau».

L'adolescent a été porté disparu mardi soir après s'être baigné dans une crique près de Palumpa, une localité aborigène isolée située à environ sept heures de route au sud-ouest de Darwin, la capitale de l'Etat. Les attaques de crocodiles sont rares, mais ont déjà été recensées dans le Territoire du Nord, une région peu peuplée d'Australie.

A la mi-juin, un crocodile marin de 3,60 mètres de long qui terrorisait une communauté aborigène du nord de l'Australie en s'attaquant aux habitants et en dévorant des chiens, a lui-même été dégusté dans un festin traditionnel, après avoir été abattu par la police.

Le crocodile avait migré lors d'un épisode d'inondations au début de l'année, dans une rivière proche des habitations de la région, à environ six heures de route au sud de Darwin, la capitale du Territoire du Nord. (sda/ats/afp)

Il se bat contre un qui kangourou qui tente de noyer son chien

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Israël annonce la mort de deux otages à Gaza
Deux hommes enlevés lors de l'attaque menée le 7 octobre par le Hamas sont morts, ont déclaré le Forum des otages et l'armée israélienne.

Le Forum des otages, qui milite pour la libération des otages retenus dans la bande de Gaza, a annoncé lundi la mort de deux hommes enlevés lors de l'attaque menée le 7 octobre par le Hamas en Israël. Ces décès sont un «sévère rappel de l'urgence» à libérer les otages pour qu'ils rentrent chez eux, a-t-il souligné.

L’article