International
Australie

Cet objet très mystérieux s'est échoué en Australie

Cet objet très mystérieux s'est échoué sur une plage australienne

En Australie, les experts s'interrogent sur l'origine d'un mystérieux objet apparu sur une plage au nord de Perth ce mardi.
18.07.2023, 14:5318.07.2023, 17:09
Plus de «International»

Il s'agit d'une sorte de bidon cylindrique en fibre de carbone légère, mesurant près de trois mètres de haut et 2,5 mètres de large, a rapporté mardi la chaîne ABC. Un contrôle approfondi effectué par des experts a révélé que l'objet était sûr et ne présentait aucun danger pour les personnes, a indiqué la police. Les riverains ont toutefois été invités à se tenir à l'écart de cette mystérieuse pièce aux reflets dorés.

«L'objet pourrait provenir d'un lanceur étranger»
Agence spatiale australienne
Image

Entre-temps, l'agence spatiale australienne a également tenté d'aider à l'identification:

«Nous sommes en contact avec des partenaires internationaux qui pourraient être en mesure de fournir des informations supplémentaires.»

Des fonctionnaires de l'Etat d'Australie occidentale ont été désignés pour surveiller le cylindre «afin d'assurer la préservation des preuves potentielles et de faciliter l'examen ultérieur par des experts».

Et pour vous, c'est quoi ce bidule?

(ats)

Ce filtre TikTok «traumatise» les internautes
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Lorsque le tourisme devient la première industrie d'un lieu, il le tue»
Autrefois accueillis à bras ouverts, les touristes semblent désormais être de moins en moins les bienvenus. La preuve en est que les mesures visant à limiter leur afflux fleurissent à travers le globe. Sommes-nous devenus moins tolérants? Eléments de réponse.

C'est une première: fin avril, Venise a lancé un billet d'entrée pour les visiteurs d'un jour, forcés de débourser 5 euros pour visiter la ville. Pour l'heure, la mesure ne s'applique qu'à une trentaine de jours de grande affluence touristique. Son but: rendre la Cité des Doges «plus vivable», selon les autorités.

L’article